Vins Et Millesimes

Edition du 08/05/2018
 

Château MAUVINON

Talent

Château MAUVINON

MAUVINON


Au sommet, tant ce cru possède une véritable typicité, marqué par une alliance entre la finesse et la richesse, le tout lui conférant un potentiel de garde conséquent. On y voit aussi toute la force du Cabernet franc, sous-estimé par rapport au Cabernet-Sauvignon. Une propriété de 6,50 ha. Sol et sous-sol : 70% silico-graveleux, 30% sables humifères. Âge moyen du vignoble 30 ans, 65% Merlot, 35% Cabernet franc, vendanges manuelles à la cagette et tri manuel. Cuvaison : 3 à 4 semaines, puis élevage en barriques de chêne renouvelées par moitié, de 12 à 16 mois. En reconversion Bio.

   

Château MAUVINON

Famille Tribaudeau
217, Mauvinon
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone : 05 57 24 64 79 et 06 10 84 03 97

Email : chateaumauvinon@orange.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Nathalie et David DRUSSÉ


Au sommet, incontestablement. Un domaine de 21 ha. Ces sympathiques vignerons ont été récompensés en 2005 par le prix Départemental de la Dynamique Agricole. “Nous n'utilisons plus de désherbant chimique dans nos vignes, précisent-ils, qui sont enherbées entre les rangs et travaillées en surface aux pieds. L'expression des terroirs est conservée au maximum, fruitée pour les graviers et charme pour les argilo-calcaires. Dans nos régions, le Cabernet franc demande beaucoup de patience, d'attention et de soins, afin d'élaborer des vins gourmands et séduisants : un grand défi tous les ans.” Voilà vraiment un superbe Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Vieilles Vignes 2015, médaillé au Concours Général Agricole de Paris 2017, un pur Cabernet franc, issu d’un terroir argilo-calcaire, un très joli vin qui a des connotations de fruits noirs et de sous-bois, bien en bouche, élégant, riche en couleur comme en ampleur, d’excellente évolution, parfait sur une blanquette d'agneau à l'oseille qu’avec une échine de porc à la purée d'ail. Remarquable cuvée Amplitude 2015, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits macérés (prune, fraise des bois...), de bouche dense, de garde. Leur autre Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge Les Graviers 2016, élaboré sur des terroirs de silex et de sable, au nez mariant les fruits mûrs et les épices, est d’une complexité certaine en bouche, parfumé et intense avec des nuances de griotte et de prune, aux tanins soyeux. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rouge L’Intuitive 2014, Liger d’Argent 2016, de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés, de bien jolie garde. Le Saint-Nicolas-de-Bourgueil rosé, avec des senteurs de framboise, de groseille et de mûre, est une référence. Il y a également leur Bourgueil rouge Leroy de Restigné 2015, médaille d'Or au Concours des Grands Vins de France à Mâcon 2016, marqué par son sol de tuffeau, au nez de fruits à noyau, légèrement épicé, tout en bouche, aux tanins souples. Accueil gratuit pour les camping-caristes adhérants à France Passion ou autres.


1, impasse de la Villatte
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil
Téléphone :02 47 97 98 24 et 06 88 88 77 75
Email : drusse@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/drusse
Site personnel : www.drusse-vindeloire.com

Edmond RENTZ


Le vignoble du Domaine s’étend sur différents coteaux (Zellenberg, Riquewihr, Hunawihr, Ribeauvillé, Bergheim) qui bénéficient tous d’une exposition privilégiée et offrent des terroirs réputés et diversifiés : Froehn, Lerchenberg, Rotenberg, Burg, Grafenreben. Depuis 1995, Catherine et Patrick Rentz poursuivent l’œuvre viticole et œnologique de leur père et développent une viticulture raisonnée. Les raisins sont triés minutieusement et récoltés à complète maturité. Ils sont vinifiés individuellement par cépage et terroir afin de préserver leur forte expression aromatique. Leur remarquable Riesling Grand Cru Schoenenbourg 2015 dégage un nez franc et fruité (agrumes), un vin d’une très bonne persistance aromatique, de belle couleur, de bouche nerveuse et dense à la fois, très typé comme le Gewurztraminer Grand Cru Froehn 2014, d’une grande franchise au nez comme en bouche, parfumé et persistant, alliant des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, un vin tout en finesse, persistant, parfait avec une terrine de lapin aux pruneaux ou une truite aux poireaux et tomates confites. Excellent Pinot Gris Froehn 2014, de jolie robe brillante, riche et parfumé, où l’on retrouve des nuances d’épices et de de fuits frais, dense et distingué à la fois, intense au nez, mêlant structure et distinction. Très joli Pinot Blanc 2016, franc, frais, tout en vivacité, très agréable, un vin parfait avec un soufflé de sole au coulis de tomate ou des émincés de veau à la zurichoise, par exemple. Goûtez encore le Crémant Prestige Blanc de blancs, de robe dorée, d’une belle élégance, un vin très harmonieux en bouche, aux nuances typiques d’agrumes, le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2015, dense et onctueux, puissant et parfumé, tout en senteurs (rose, miel, pain brioché...), et ce très savoureux Pinot Gris Sélection de Grains Nobles 2007, d’une grande finesse et d’une grande puissance aromatique, aux nuances d’abricot confit, d’amande grillée et de miel, de lente évolution, à déboucher sur de l’Epoisse ou une tarte aux pommes caramélisées et aux raisins.

Catherine et Patrick Rentz
7, route des Vins
68340 Zellenberg
Téléphone :03 89 47 90 17
Email : info@edmondrentz.com
Site personnel : www.edmondrentz.com

Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Au sommet. Une petite propriété familiale de moins de 10 ha, située depuis de plusieurs générations dans le minuscule Hameau de Gasparets au plus profond des Corbières. Pierre Martinolle (85 ans) aidé régulièrement par ses enfants Jean-Pierre et Françoise, y réalise de manière artisanale et biologique depuis de nombreuses décennies des vins authentiques et exceptionnels, dans le respect des traditions qui lui ont été transmises. Sols arides d’origine secondaire et tertiaire avec affleurement de calcaires dolomitiques et grès, exposition ensoleillée des Corbières (et Corbières-Boutenac), balayée par le Cers (un vent du Nord froid, violent et protecteur) et le Marin (en provenance de la mer Méditerranée) qui amène sa douce et chaude humidité. Vinification artisanale traditionnelle et biologique en cuves ciments centenaires pour les rouges, en cuves Inox pour les blancs et rosés. Élevage et vieillissement en cuves Inox et partiellement en fût de chêne pour les Corbières-Boutenac. Les rosés sont réalisés par saignée à température contrôlée. Les blancs sont réalisés par pressurage direct à froid. Jean-Pierre Martinolle est très satisfait du millésime 2017 qu'il situe au même niveau que le 2015. Une quantité moindre pour les blancs et les rouges cépage Syrah, par contre, pour les rouges cépage Carignan, ce fût l'année idéale. Le 2017 sera comme 2015, un très grand millésime ! Malgré l’accumulation de sècheresse (2015, 2016, 2017), un gel printanier, les Carignans et Grenaches noirs étaient comme jamais à leurs sommets. Les Rolles, Bourboulenc et Viogniers (en blancs) ou Cinsault, Cabernet-Sauvignons (en rosés) bien que très limités en quantité expriment cette année des concentrations et typicités variétales extraordinaires. Ses ventes en 2018 concernent les Boutenac 2013 et 2014, les Corbières rouges 2014 et 2015 et le Sang des Pierres 2015 à base de Syrah. En rosé, Corbières et IGP 2017, à base de Cinsault et de Grenache, et le Viognier blanc 2017. Vous allez aimer son remarquable Corbières Boutenac Fût de chêne Bio 2014, médaille d’Argent Concours Amphore des Vins Biologiques, typé, de couleur intense, avec des tanins très présents, d’une structure soutenue, charnu, avec ces nuances de fruits noirs confiturés, de cuir, de sous-bois. Le 2013, aux senteurs de cassis et de fraise des bois, mêlant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, est un vin parfait avec un civet de lapin ou une marmite d'agneau aux croûtons. Le Corbières rouge Bio 2015, médaille d’Or Mâcon, corsé, très parfumé (cassis, humus, épices) est intense en couleur comme en arômes, il fleure bon les fruits mûrs et la réglisse, finement tannique en bouche, parfait sur un agneau à la grecque ou une roulade de veau aux fruits secs. Le Corbières rouge Sang des Pierres 2015, d’un beau pourpre profond, avec des arômes de fruits noirs mûrs, de violette, légèrement épicé, de bouche mûre, de très bonne base tannique, à ouvrir, lui, sur un lapin caramélisé aux épices. Très séduisant, le Corbières blanc Bio 2015, Rolle et Bourboulenc, tout en finesse, fruitée au nez comme en bouche (agrumes, narcisse), alliant rondeur et persistance, tout en charme comme le rosé 2017, qui sent la rose et la poire. ll y a aussi ces Cartagènes d’une grande complexité aromatique : ambrée (Rolle et Bourboulenc) aux arômes de coing, miel et ananas rôtis à déguster sur un foie gras poêlé, ou rouge (Grenache, Carignan, Syrah) aux notes de noyau de cerise et pruneaux caramélisés à savourer avec un carré de chocolat.

Pierre Martinolle
27, avenue Frédéric Mistral
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 34 27 57 61 et 06 11 42 09 88
Email : pierre.martinolle@sfr.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/domainemartinollegasparets
Site personnel : www.domaine-martinolle.com

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de CHANTEGRIVE


Au sommet. ?Le 2015 est une très belle année, nous raconte Marie-Hélène Lévêque, une année chaude, les vins sont bien typés Bordeaux, un style classique qui plait, des vins avec beaucoup de fruit et de corps. C?est un excellent millésime très prisé sur la place de Bordeaux. Nous pensions avoir une année exceptionnelle avec le 2015 et voilà le 2016 qui lui est encore supérieur ! Je le compare au 2010, des Merlots magnifiques, très belle texture du vin. Il y a eu ici à Chantegrive, un épisode de gel sur les Cabernets-Sauvignons, ce qui explique que dans l?assemblage, il y a un peu plus de Merlot que d?habitude, 60 à 70 % au lieu de 50%. Les vins sont sur le fruit, notes de cerise au kirsch, des vins plus gourmands, volumineux, très intenses. Chantegrive blanc 2016 a un peu plus d?acidité que le 2015, c?est un vin très agréable avec beaucoup de fraîcheur et de complexité. Ce sont deux millésimes qui se succèdent. Nous avons produit le Cérons de Chantegrive et du Graves Supérieur La Grive Dorée en 2015, la qualité le justifiait.?
Remarquable Graves Chantegrive blanc Caroline 2015, élevé en barriques, avec beaucoup d?expression, suave, au bouquet complexe où s?entremêlent des notes d?amande, d?abricot frais et de bruyère, est un vin harmonieux, riche et fin à la fois, idéal, par exemple, sur des sis de veau à la crème et aux morilles ou une tarte aux asperges et saumon. Le Chantegrive blanc 2016 a cette touche d?acidité alliée à une rondeur agréable, où s?entremêlent des notes d?amande, de fruits mûrs et de bruyère.
Excellent Graves rouge 2015, où dominent le pruneau et les épices, associant souplesse et structure, volumineux, avec de la matière, bien charnu, vraiment réussi. Il y a aussi le Graves rouge cuvée Henri Lévêque 2012, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, structuré, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d?épices au palais, et ce Graves supérieur La Grive Dorée by Chantegrive 2015, riche au nez, d?une grande complexité aromatique où l?on retrouve des nuances de noix, de citron et de pomme, de bouche suave et d?une longue finale.

Famille Lévêque
Domaine de Chantegrive - BP 27
33720 Podensac
Tél. : 05 56 27 17 38
Email : communication.chantegrive@gmail.com
www.vinsdusiecle.com/chateauchantegrive
www.chantegrive.com


Domaine Pierre MARTIN


Domaine de 17 ha transmis depuis plusieurs générations, le travail est effectué de façon très traditionnelle, dans le respect du terroir et de l?environnement, sur des sols calcaires ou argilo-calaires très pentus et difficilement mécanisables, ce pourquoi la plupart des travaux se font à la main.
Vous allez apprécier leur Sancerre blanc Mont Damnes 2015, âge moyen de la vigne 12 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, à dominante de fleurs blanches et d?amande, d?une belle persistance aromatique, est dense au nez comme en bouche, très typé, un vin mêlant élégance et structure, vraiment superbe. 
Beau Sancerre rouge Chavignol 2015, Pinot Noir, moyenne d?âge de la vigne 20 ans, élevage en barriques et cuves béton, aux arômes de framboise très mûre et de poivre, de très bonne structure, de bouche dense et persistante, un vin harmonieux, d?une belle couleur aux reflets violets, parfait sur des cailles grillées ou des côtes de veau à la bolognaise.
Quant à leur Sancerre blanc 2016, Sauvignon blanc, âge moyen de la vigne 30 ans, élevage sur lies fines avec bâtonnages réguliers, il a des arômes d?agrumes, un vin remarquable par sa finesse aromatique (fleurs blanches et raisin frais), vivace et très persistant.

Yves et Pierre Martin
Le Bourg Chavignol
18300 Chavignol
Tél. : 02 48 54 24 57 et 06 89 37 99 63
Email : chavipierrot@orange.fr


Vignobles CHAIGNE et Fils


Une histoire de passion familiale pour ce domaine de 50 ha, où trois générations travaillent ensemble. Des ancêtres cultivateurs sont retrouvés depuis au moins 6 générations sur ce domaine familial viticole du bordelais. Dès le début du XXe siècle, les arrière grands-parents, puis les grand-parents du propriétaire actuel Régis Chaigne exploitent des terres et vignes à Cantois d'une part (lignée paternelle) et à Saint-Laurent-du-Bois (lignée maternelle). Régine et Jean-Claude, les parents de Régis, perfectionnent l'exploitation à partir du début des années 1970, sélectionnent leurs terroirs, modernisent l'outil de vinification, réalisent les premières mises en 1975, destinées à une clientèle d'amis développée par le bouche à oreilles.
Régis s'associe à ses parents en créant avec eux ?Vignobles Chaigne et Fils? en 1992. Il poursuit le développement, acquiert de nouvelles parcelles, développe la vente aux professionnels, modernise le chai, constitue progressivement une équipe.
Le Bordeaux rouge Château Ballan-Larquette 2015, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, au nez complexe où dominent la prune et les sous-bois, aux tanins mûrs. Le Bordeaux blanc Château Ballan-Larquette 2016, avec des nuances de fruits secs persistantes, de bouche ample et distinguée. Excellent Bordeaux rosé Château Ballan-Larquette 2016, avec cette bouche dense et persistante où l?on retrouve la fraise des bois fraîche.
Goûtez le Domaine de Ricaud Entre-deux-Mers 2016, toujours fin, frais et floral, et le Bordeaux Clairet 2016, intense au nez, tout en finale, avec des nuances de mûre, alliant rondeur et vivacité. 

Eléonore et Régis Chaigne
Château Ballan-Larquette
33540 Saint-Laurent-du-Bois
Tél. : 05 56 76 46 02
Fax : 05 56 70 40 90
Email : regis@chaigne.fr
www.chaigne.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016

 



Château LALIS


Domaine GOURON


Château JURA-PLAISANCE


POL ROGER


BARON ALBERT


Domaine PECH D'ANDRÉ


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine de la SOLITUDE


AUVIGUE


André DILIGENT et Fils


Les Clos MAURICE


Château BRONDELLE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château Le MEYNIEU


Château TOULOUZE


Gérard METZ


Château de COUDOT


Château REDORTIER


Domaine de L'HERBE SAINTE


DUCLOT


Domaine BRISSON


Château MAÏME


Domaine Bernard DELAGRANGE et Fils


Château BOUTILLON


THÉVENET-DELOUVIN


Château La CAMINADE


Domaine de la CHAISE


Vins LAMBERT


Alain THIÉNOT


BRIXON-COQUILLARD


Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS


Domaine l'ABBE DINE


Jean-Paul PAQUET & Fils


Château de CHANTEGRIVE


BARDOUX Père et Fils



SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE GREMILLET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


LA BASTIDE BLANCHE


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CLOS SAINT-PIERRE


CHATEAU DU MASSON


CHATEAU DE BEAUREGARD


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales