Vins Et Millesimes

Edition du 13/10/2015
 

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Race

Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX

Le Domaine fût créé en 1887, transmis de génération en génération. Actuellement, il est exploité par Philippe et Claire Chezeaux, qui se passionnent pour leurs 8,60 ha de vignes. Leurs vins sont devenus des références.


Avec cinq générations de vignerons, le Domaine Chevillon-Chezeaux produit plusieurs appellations : Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne-Passetoutgrain, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Blanc et Rouge; des appellations villages, Vosne Romanée, Nuits-Saint-Georges, et des appellations Nuits-Saint-Georges Premiers Crus Champs-Perdrix, Bousselots Rouge et Saint-Georges, notamment. Les cépages sont le Pinot Noir et le Gamay (1/3-2/3) pour le Bourgogne Passetoutgrain, le Pinot Noir pour le reste des appellations rouges; l’Aligoté, le Chardonnay et le Pinot Blanc pour les appellations de blancs. Les méthodes de travail et surtout de vinification sont restées traditionnelles : taille courte et ébourgeonnage sévère pour ne garder qu’un rendement correct pour une meilleure maturité et qualité. La vendange est manuelle, foulée, éraflée, puis passe par un pressurage pneumatique. Les vinifications se font avec une préfermentation à froid (12-13°) de 5 à 6 jours pour une meilleure extraction aromatique. Puis, la cuvaison d’environ 18-21 jours dans des cuves ouvertes permet une alternance entre le remontage et le pigeage, cette opération qui consiste à enfoncer les matières solides du raisin remontées en surface dans le jus en fermentation pour une meilleure extraction des tanins et des anthocyanes. Les vins sont ensuite élevés en fûts de chêne de 15 à 18 mois selon les millésimes et les appellations. Talentueux et chaleureux, Philippe Chezeaux fait des vins à son image, d’une grande typicité, des crus qui expriment au mieux chaque terroir, selon chaque millésime. Bien sûr, il y a ce formidable Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Saint-Georges, un grand vin racé, de couleur pourpre intense, aux tanins riches et savoureux, très parfumé (mûre, épices...), alliant puissance et finesse, tout en bouche, de très belle garde. Les millésimes 2012, 2011, 2010, 2009, 2008, 2007, 2005, 2004 et 2003 sont remarquables, chacun possédant sa propre spécificité, le 2002 est une réussite incontestable, très parfumé, le 2001 poursuit sa belle évolution, un vin aux tanins soyeux, solide, gras et complet, tandis que le 2000 est coloré, au nez complexe avec des notes de fruits rouges cuits et de réglisse, de jolie bouche, idéal sur un gibier. Dans la lignée, leur Nuits-Saint-Georges Les Porêts, de très jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois, typé, un beau vin tout en bouche, charpenté, harmonieux, d’excellente garde également comme le Nuits Aux Champs-Perdrix, de bouche puissante, très classique, de robe intense, au nez dominé par les fruits rouges cuits... Le tout bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-typicité. 
LES VINS DU DOMAINE Des appellations Nuits-Saint-Georges 1er Cru : « Les Bousselots » Rouge et Blanc, « Aux Champs-Perdrix », « Les Crots », « Les Porêts », et le célèbre « Les Saint-Georges » considéré comme le plus ancien climat car ce lieu-dit était déjà planté en l’an 1000. Des appellations villages : Nuits-Saint-Georges, Nuits-Saint-Georges « Les Saint-Julien », Vosne Romanée. Des appellations régionales : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne Pinot Noir, Bourgogne Hautes Côtes de Nuits Rouge et Blanc, Bourgogne Aligoté.

   

DOMAINE CHEVILLON-CHEZEAUX

Philippe et Claire Chezeaux
41, rue Henri-de-Bahère
21700 Nuits-Saint-Georges
Téléphone : 03 80 61 23 95
Télécopie : 03 80 61 13 57
Email : chevillon.chezeaux@orange.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/domainechevillonchezaux




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Henri REBOURSEAU (Ch)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
PIERRE NAIGEON (CHM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
François GERBET (VR)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
LOUIS LATOUR
POULETTE (Vr)
BERTAGNA
LABOURE-ROI
Manuel OLIVIER
CRUCHANDEAU
CH. DE SANTENAY
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
POULLEAU (V)
COSTE-CAUMARTIN
MEIX (SA)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
NUDANT (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BRUYÈRE (Mâcon)
PARIZE (Givry)
Alain VIGNOT
BERGER-RIVE
NINOT (Me)
Eric DARLES (Irancy)
HEIMBOURGER (Irancy)
VAUCHER



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(AUDOIN (Mars.))
DEREY (Fixin)
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
BERTHELEMOT (Beaune)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BLASON DE VAIR*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de PARENCHÈRE


Le vignoble jouxte les départements de la Dordogne et du Lot-et-Garonne, et présente, de ce fait, un terroir très particulier dans le Bordelais, composé d’argilo-calcaire avec une très forte teneur en argile, ce qui explique en partie la puissance des vins qui y sont produits. La superficie de la propriété est de 153 ha. Le vignoble est concentré sur 63 ha, plantés sur les parcelles les mieux exposées du domaine. Ample et savoureux, ce Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2012 (70% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon et 15% Cabernet franc), est unbeau vin, aux arômes persistants de petits fruits noirs mûrs avec des notes de cannelle, un vin structuré, d’excellente évolution. Le 2011, généreux, est ferme, très parfumé, et marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante.  Le Bordeaux Supérieur 2012, très équilibré, au nez de cerise, d'épices et d’humus, est riche en couleur comme en matière, de charpente élégante. Excellent Bordeaux blanc sec 2014 (70% Sauvignon blanc, 15% Sémillon et 15% de Muscadelle), où l’on retrouve des nuances de citron et de narcisse, tout en bouche, très agréable comme le Bordeaux Clairet, légèrement épicé, avec ce nez de fleurs fraîches, associant nervosité, suavité et une belle finale. Vous aimerez ce Bordeaux Supérieur cuvée Raphaël 2011, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de pruneau et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante, d'excellente évolution. Le 2010 est tout en bouche, avec des notes caractéristiques de fruits noirs et d'épices, très bien élevé, de garde. Le Bordeaux Supérieur 2011, bien classique du millésime, dégage des notes complexes de mûre et d'humus, aux tanins ronds, de bouche charnue comme il le faut. Excellent Bordeaux Clairet 2013, légèrement épicé, de robe légère, avec ce nez de fleurs fraîches, associant nervosité, suavité et une belle finale au palais. Joli Bordeaux blanc sec 2013, floral, harmonieux, un vin qui sent bon la narcisse et les fruits mûrs, souple et frais.

Directeur : Richard Curty
BP 57
33220 Ligueux
Téléphone :05 57 46 04 17
Télécopie :05 57 46 42 80
Email : info@parenchere.com
Site personnel : www.parenchere.com

Château de HAUTE-SERRE


De vieille souche lotoise, installée depuis plus d’un siècle dans le commerce du vin, la famille Vigouroux a acquis sa renommée grâce à un savoir-faire transmis entre générations. Germain Vigouroux fonda l’entreprise familiale en 1887 et connut l’invasion du vampirique phylloxéra. Son fils, Gabriel Vigouroux, releva ensuite le défi au début du XXe siècle. Georges Vigouroux, troisième génération, reprit le flambeau en 1963 et donna une dimension nationale à l’entreprise de négoce en développant l’activité vins en bouteilles. Puis, il devint vigneron en replantant, le premier, la vigne sur les coteaux de Cahors à partir de 1971. Pour cela, il choisit l’emplacement où existait déjà au Moyen-Âge un vignoble, dont le vin, Château de Haute-Serre, connut ses heures de gloire au XIXe siècle avant d’être détruit par le phylloxéra. Au sommet avec ce Cahors Grand vin Seigneur 2011, Malbec 85%, Merlot 10% et Tannat 5%. Sol calcaire, riche d’argiles rouges, exposition sud-ouest et sud-est, les vignes s’étendent sur 60 ha riches en argile et sur des coteaux à 300m d’altitude, vinification longue, vieillissement de 12 à 18 mois en barriques de chênes neuves... Le vin est de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés.

Gfa Georges Vigouroux
Route de Toulouse - BP 159
46000 Cahors
Téléphone :05 65 20 80 80
Télécopie :05 65 20 80 81
Email : vigouroux@g-vigouroux.fr
Site personnel : www.atrium-vigouroux.fr/15-chateau-haute-serre

GELAS


Si l’on retrouve des traces de la famille à partir de 1246, et dans celle du Mousquetaire du Roi D’Artagnan (né Charles de Batz), c’est surtout vers la moitié du XIXe siècle que la famille Gélas lie son destin avec celui de l’Armagnac. Guillaume Gélas, tonnelier de son état, cède en 1865 son affaire à son fils Baptiste. Après la seconde guerre mondiale, Pierre Gélas révolutionne son époque en présentant en exclusivité des Armagnacs issus des terroirs du Bas Armagnac et de la Ténarèze à leur degré naturel de vieillissement et sans réduction. Cette sélection unique de propriétaires lui confère une notoriété sur les plus grandes tables françaises et étrangères. Aujourd’hui, son fils Philippe, représentant la quatrième génération de la famille Gélas, dirige la société depuis fin 2001. Savoureux Bas Armagnac 25 ans 40%, de très belle couleur ambré, de bouche savoureuse avec ces notes de fruits confits, de vanille et d’humus, très équilibré, tout en finesse, avec ces connotations de figue sèche, légèrement fumées, en finale, tout en bouche.  Autre style, avec ces bouteilles qui terminent leur élevage dans des fûts de différentes origines. Pour exemple, ce Bas Armagnac 8 ans Single Cask Château Coutet 1er Cru de Sauternes est particulièrement marqué par des notes de prunau et de grillé, de bouche à la fois ronde et vive, d’une bien jolie persistance. Excellent Bas Armagnac 12 ans Single Cask Emilio Lustau Oloroso, à dominante des Baco et Ugni blanc, qui fleure la vanille avec une touche de café, et dégage aux papilles des connotations de fruits macéra, de noix et d’épices douces, très séduisant. Le Bas Armagnac 18 ans Single Cask Porto Barros est particuièrement charmeur, au nez envoûtant de fruits secs, de bouche intense, avec ces nuances de réglisse et d’orange amère, superbe, à prévoir, par exemple, sur un dessert au fruits rouges, nappé de chocolat.

Philippe Gélas
46 - 48, avenue Edmond Bergès
32190 Vic-Ferenzac
Téléphone :05 62 06 30 11
Télécopie : 05 62 06 58 95
Email : contact@gelas.fr
Site personnel : www.gelas.fr

DOMAINE L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999. Il s'est lancé dans l’aventure viticole en 2004 avec 2,53 ha de vignes, installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques... Beau Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2009, médaille d'Argent au concours Expression des vignerons bio d'Aquitaine, cuvée spéciale de Merlot, très parfumé, harmonieux, un vin où la souplesse prédomine, tout en nuances, aux tanins fondus. Le Bordeaux Supérieur 2009 (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), aux notes de fruits rouges mûrs (griotte, framboise) et d’épices, de bouche riche, tout en saveurs, un vin charnu et charpenté, déjà charmeur mais de bonne garde. Le 2008 (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon, issu d’un élevage mesuré en barriques, un vin produit en toute petite quantité (seulement 2000 bouteilles), a reçu la médaille d’Argent au concours des vins Bio Amphore 2011, un vin harmonieux, aux notes de sous-bois et de griotte mûre, de bouche ample et fondue, de très bonne évolution. On savoure également ce Bordeaux Supérieur 2006, puissant et complexe, très harmonieux, charnu, aux nuances de mûre, de girofle et d’humus, tout en distinction, qui poursuit sa belle évolution, et le Bordeaux Supérieur cuvée des Mille et Une Nuits 2005, classique de ce grand millésime chaleureux, un vin riche, au nez intense, de couleur profonde, complexe au nez comme en bouche (pruneau, épices), avec des tanins mûrs et bien fermes à la fois.

Jean-François Moniot
23, route de Coutras
33910 Saint-Denis-de-Pile
Téléphone :05 57 74 22 22 et 06 08 05 62 47
Télécopie :05 57 84 55 40
Email : lentredeuxmondes@vinsdusiecle.com
Site : lentredeuxmondes
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château JURA-PLAISANCE


Un vignoble de 8 ha qui borde les appellations Pomerol et Saint-Émilion (sol argilo-calcaire, sables, 60% Merlot, 40% Cabernet franc). Dans cette propriété, les vins sont élevés en barriques de 2 à 3 vins afin de ne pas avoir le goût de boisé trop prononcé, ce qui nous change des cuvées écœurantes que l’on peut trouver dans le coin.
On est bien au sommet de l’appellation avec ce Montagne-Saint-Émilion 2011, élevé 18 mois en fûts de chêne, dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse. Le 2010, élevé 18 mois en fûts de chêne, très parfumé (cassis, fraise des bois), coloré, très classique, ferme, très bien équilibré, un vin tout en bouche, tout en nuances aromatiques, au nez dominé par le cuir et les framboises, prometteur. Le 2009, aux tanins fermes et bien équilibrés, aux notes de griotte mûre, un vin puissant, très savoureux, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d’excellente évolution (8,50 e environ). Le 2008 est classique et puissant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, un vin savoureux qui dégage des arômes de fruits rouges intenses, de belle charpente, chaleureux, de garde (8,10 €). Le 2007, au nez délicat, mêle puissance et finesse, de belle robe pourpre soutenu, aux nuances de violette et de truffe, d’une grande harmonie, séveux, généreux en bouche (7,30 €). Le 2006 développe un nez concentré de cassis et de sous-bois, un vin aux tanins présents et mûrs à la fois, dense et ample, très équilibré en bouche (8,30 €). Le 2005, aux arômes puissants de fruits cuits, d’humus et d’épices, est de bouche riche, de très bonne garde.

Bernard et Johanna Delol

COLLOVRAY et TERRIER


Deux amis d'enfance, Jean-Luc Terrier et Christian Collovray créent avec leurs épouses en 1986, le Domaine des Deux Roches.
Ils peuvent être satisfaits de ce Saint-Véran Les Cras Domaine des Deux Roches 2009, vinification en fûts de chêne, élevage 12 mois sur lies fines, où la suavité s'allie à une fraîcheur d'une grande intensité, avec des senteurs minérales et florales complexes, de belle évolution, un vin qui s'accorde aussi bien avec les crustacés que sur une escalope de veau grillée (21,50 €). Excellent Pouilly-Fuissé Plénitude de Bonté 2010, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, tout en rondeur (21,50 €). Le Saint-Véran Vignes Derrière la Maison 2010, un terroir tardif travaillé en culture biologique, vinification totale en fûts, est tout en bouche, associant rondeur et nervosité, aux notes florales intenses (17,30 €). Le Pouilly-Fuissé Vieilles Vignes 2010, sélection parcellaire des Vignes les plus âgées du domaine (50 à 80 ans), vinification pour moitié en fûts et en cuve Inox, de belle harmonie, avec ses arômes d'amande grillée et de fruits jaunes frais (17,30 €). Autre propriété, le Château d'Antugnac en Languedoc, avec ce joli Limoux blanc Terres Amoureuses 2010, (Chardonnay et Mauzac), sec et rond à la fois, qui fleure les noisettes et le coing (12 €). On n'hésite pas cette année.

Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Le père et la fille gèrent ce domaine de 20 ha, où les méthodes culturales sont respectueuses de l'environnement, l'objectif étant de produire une vendange riche et saine, tout en assurant la pérennité des terroirs. Les amendements et les applications de produits phytosanitaires sont raisonnés, les sols travaillés dans le but de préserver au maximum l'équilibre naturel des vignes. La récolte est assurée à la main à maturité et triée à l'arrivée en cuverie.
Beau Pernand-Vergelesses Premier Cru Clos Berthet Monopole blanc 2010, qui lui confère ce goût minéral, marqué par son terroir, d'une très grande finesse, bien racé, de jolie robe brillante, au nez de fleurs et de fougère, tout en complexité d'arômes. Le 2010, de robe brillante, au nez subtil à dominante de pain grillé et d'acacia, très fin, de bouche puissante et suave, est un vin qui mérite un homard. Très séduisant, le Pernand-Vergelesses Premier Cru Île des Vergelesses rouge 2011 est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue. Beau 2010 est un vin ferme et dense en bouche, bien typé comme il se doit, de robe profonde, riche et complet, avec des notes de réglisse et de cassis. L'Aloxe-Corton Premier Cru Les Vercots rouge 2009 est de bouche puissante, au nez subtil où dominent les sous-bois et la myrtille, bien classique de son appellation. Remarquable Pommard Épenots Premier Cru 2009, l'un des meilleurs dégustés cette année, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle intensité en bouche, qui allie distinction et richesse, de très bonne évolution. Le Savigny-Les-Beaune Premier Cru Les Vergelesses rouge 2011, de couleur soutenue, au nez de fruits macérés et d'humus, de bouche à la fois dense et ronde, commence à se goûter parfaitement. Le 2010 est très aromatique, bien équilibré, au nez subtil où dominent le cuir et la griotte, d'une jolie concentration en bouche, aux tanins présents et savoureux. Aucune hésitation.
Bernard Dubreuil et Christine Gruère-Dubreuil

> Les précédentes éditions

Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012

 



Clos BELLEFOND


Jean-Paul PAQUET & Fils


Château BOURSEAU


Château Le Destrier


RENAUDIN


Cave Les Vins de ROQUEBRUN


Château CADET-BON


Château PONTAC GADET


Château de VIMONT


Domaine François GERBET


Château CLOS de SARPE


Château de CRAIN


Château LAUDUC


Château BOIS CARRÉ


Domaine GOURON


Pierre et Bertrand COULY


Domaine La CHRÉTIENNE


BRIXON-COQUILLARD


Château d'EMERINGES


BORDEAUXTHÈQUE


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Château PÉROUDIER


ROEDERER


Château LARRAT


Philippe de LOZEY


Château CLAUZET



DOMAINE DE LA VALERIANE


DOMAINE COMTE PERALDI


CHATEAU DE GUEYZE


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU DU MASSON


CEDRIC CHIGNARD


CHAMPAGNE GOSSET


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE LA CASA BLANCA



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales