Vins Et Millesimes

Edition du 20/10/2015
 

CLOS TRIMOULET Une histoire de famille et de terroir

Réputation

Clos TRIMOULET

Des vignerons qui s’adaptent à leur terroir et savent en tirer le meilleur vin possible, grâce à l’anticipation, au sens d’observation et à leur grande expérience.?Chaque année, ils essayent de tirer la quintessence du millésime, avec humilité, s’effaçant devant la Nature, qui reste reine. “C’est quand on rentre du très bon raisin que l’on fait du très bon vin” !


“Nous avons la chance d’avoir eu une très belle série de millésimes ces dernières années, précise Alain Appollot, et nous obtenons des vins de qualité régulière. La matière première est primordiale, pour avoir de jolis raisins à vendanger, nous travaillons beaucoup au vignoble, mon frère Joël et moi. Clos Trimoulet Grand Cru est un vin issu d’une dizaine d’hectares, régulièrement primé dans les différents concours internationaux. C’est un vin typé, de belle robe grenat, aux notes de framboise et de mûre, d’épices, de sous-bois, un vin riche, généreux, aux tanins puissants et soyeux, persistant en bouche et d’excellente évolution. Nous sommes très contents de nos deux millésimes Clos Trimoulet 2012 et 2011, nous avons d’ailleurs obtenu deux médailles d’Or à Bordeaux. Pour le millésime 2011, les vins sont un peu plus tanniques, plus puissants que le millésime 2012, avec des vins plus en rondeur. Arômes de fruits rouges et noirs, belle richesse en couleur. Pour les grands crus, le potentiel de garde est un peu plus important. Nos terroirs donnent en général des vins soyeux, au fruité généreux surtout pour les 2011 et 2012. Clos Trimoulet 2010 (médaille d'Argent) : millésime très apprécié dans la lignée du 2009, un vin d’une très belle concentration, très élégant et d’une belle finesse, très équilibré, aux arômes de fruits très mûrs (fruits noirs), c’est vraiment l’équilibre et la finesse qui dominent. Le Château Chevalier Saint-Georges (Montagne Saint-Émilion) est produit sur une surface de 4 ha dans les communes de Montagne et de Saint-Georges. Ce joli terroir d’argile profonde donne au vin une belle structure, un bel équilibre, des arômes fruités, un réel potentiel de garde. Pour le 2014, toujours en élevage, nous sommes très contents, les mois de septembre et octobre très chauds, nous ont permis de réussir un 2014 formidable, un très beau vin, ce bel été indien a vraiment sauvé le millésime. En 2013, après les sélections, le vin est tout à fait réussi, très qualitatif. Un vin assez fruité, assez fin, pas de grosse puissance tannique, des vins qui se dégusteront assez facilement. 2012 : un vin très équilibré avec des tanins plus souples, un vin d’une belle harmonie, d’une belle structure aux arômes fruités très flatteurs. Une belle réussite lui aussi. 2011 : jolie couleur assez profonde, belle concentration, tanins présents, vin bien classique, très agréable, avec une finale très élégante. Chevalier Saint-Georges 2010 (médaille d'Argent) : un vin un peu plus souple que le Grand Cru, on retrouve les mêmes caractéristiques selon les millésimes, le vin est d’une couleur soutenue, il est un peu moins concentré, plus accessible avec plus de souplesse, des tanins assez ronds, un fruité très agréable de fruits rouges, bel équilibre harmonieux, finale longue qui va s’épanouir. Notre terroir argilo-sablonneux est très diversifié, c’est un atout à l’assemblage, ainsi, nous profitons de la puissance des terres argileuses et de la finesse apportée par des terres sablonneuses. Cela donne un ensemble très harmonieux. Nous effectuons un élevage, terroir par terroir, avant l’assemblage. Les Grands Crus sont élevés, en fonction des millésimes, de 12 à 14 mois en barriques de chêne français dont 1/3 de bois neuf. Notre élevage sous bois est conduit avec délicatesse pour ne pas masquer le vin, je suis contre les excès, nous privilégions une chauffe moyenne. Nous cherchons à conserver la typicité de l’appellation dans nos vins, nous restons respectueux de notre terroir et ne voulons pas produire des vins hors normes. Finalement, nous sommes très traditionnels et cela se retrouve dans nos vins.”

   

CLOS TRIMOULET Une histoire de famille et de terroir

Guy, Alain et Joël Appollot

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 24 71 96
Télécopie : 05 57 74 45 88
Email : contact@clos-trimoulet.com

Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
CHARDONNAY
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
DAMPT
HEIMBOURGER
MARRONNIERS
Pascal HENRY
PISSE-LOUP
CAMU
ELLEVIN
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
JAFFELIN (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
Vincent BACHELET (ChM)
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
Marc BROCOT (Ma)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
CRUCHANDEAU
MEIX (SA)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


LAROCHETTE (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
POLETTE
Jean GIRARD (Crémant)
Pascal HENRY (Crémant)
NINOT (Rully)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
AUVIGUE
BRUYÈRE
CHALET POUILLY
DENUZILLER
LAROCHETTE
Roger LUQUET
PAQUET
BERGER-RIVE
FEUILLARDE
GONDARD-PERRIN
BERSAN
HOUBLIN



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

ERABLE
GUETTE SOLEIL
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
(CHANGARNIER (M))
MAROSLAVAC-LÉGER (PM)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
ROCHE BRULEE
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


THALIE (Crémant)
VITTEAUT-ALBERTI (Crémant)
Claude GHEERAERT*
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
Ch. FUISSE
Château de VINZELLES*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

MOTTE
LETESSIER-TIXIER
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


Jean FERY et Fils (PV)*
PULIGNY-MONTRACHET
René MONNIER (M)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
GERMAIN et Fils (SR)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


ROIS MAGES (Rully)*
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
COLLOVRAY-TERRIER
Dom. CRAIS (SV)*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Denis FORTIN


Installés depuis 1991 sur la commune de Saint-Baldoph, jouxtant la commune d'Apremont, ils cultivent la vigne et produisent leurs vins avec passion sur ce domaine de 7 ha, situé sur les bas coteaux du Granier et bénéficiant d'un ensoleillement généreux. Les parcelles sont enherbées afin de limiter le désherbage chimique et de contribuer à la maîtrise des rendements. Vous dégusterez ici le meilleur Apremont Prestige 2013, élevé sur fines lies, de belle robe jaune d’or soutenu, très parfumé (fleurs blanches et raisin frais), bien sec, vivace et très plaisant, dont la minéralité conviendra avec les crustacés, de garde comme en atteste le 2010, prix des Vinalies, aux arômes floraux où l'on retrouve l'acacia, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien à lui, persistant au nez comme en bouche, aux notes d'amande et de poire en finale. Typée, la Roussette de Savoie 2013, au nez de petits fruits et de fumé, ferme et suave, est très équilibrée, richement bouquetée, un vin fin, très persistant. Profitez de votre visite pour vous initier à leur “Ferme pédagogique”, qui permet de comprendre le métier de vigneron.

Bernadette et Denis Fortin
152, chemin de la Mairie - Domaine de Rouzan
73190 Saint-Baldoph
Téléphone :04 79 28 25 58
Télécopie :04 79 28 21 63
Email : denis.fortin@wanadoo.fr

Vignobles Robin


Les Vignobles Robin regroupent des propriétés différentes : Le Château Rol Valentin : en juin 1994, Eric Prissette, ancien joueur de football professionnel, achète une “girondine” au cœur du vignoble de Saint-Émilion, une jolie maison entourée de vignes… Ce cru est rebaptisé Château Rol Valentin et s’agrandit pour compter 7,30 ha de vignes. En 2009, Nicolas et Alexandra Robin rachètent cette propriété. Très réussi, leur Saint-Émilion GC Château Rol Valentin 2012, marqué par ses vieilles vignes de Merlot (90%, le reste en Cabernet franc), avec des arômes de fruits rouges mûrs, de cannelle et de fumé, aux tanins équilibrés, c’est un vin bien corsé et de très bonne évolution. Le 2011, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, allie distinction et richesse, un vin savoureux, d’une belle finale. Le Clos Vieux Taillefer est, à l’origine, une parcelle de vigne achetée en 1875 par la famille Robin. En août 2008, Nicolas et Alexandra Robin la rachètent à leur grand-père Francis Robin. Présentée dans une très jolie bouteille persionnalisée, ce Pomerol Clos Vieux Taillefer 2012, pur Merlot, coloré, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et de truffe, développe des tanins amples et mûrs, et une bouche étoffée, un vin tout en charme. Le Château de Laussac se situe sur Saint-Magne-de-Castillon et s’étend sur 28 ha de vignes. On y goûte ce Castillon Côtes de Bordeaux Château de Lansac cuvée Sacha 2012, de couleur rubis foncé, aux parfums de cassis et de poivron, de bouche corsée, un vin structuré, dense et ample. Le Castillon Côtes de Bordeaux Château de Lansac 2012, plus souple, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche.

Nicolas et Alexandra Robin
Lieu-dit Laussac
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Téléphone :05 57 40 13 76
Email : contact@vignoblesrobin.com
Site personnel : www.vignoblesrobin.com

Clos BELLEVUE


Quelque 4 ha, en 14 parcelles sur le plateau sablo-graveleux de Portets. Travail des sols mécanique et manuel, sans herbicide, vigne épamprée et effeuillée manuellement. Ce Graves cuvée Confidence 2012, 100% Merlot, élevage 10 mois en barriques d'un vin, où se mêlent la mûre et le cassis, est ample et solide, un vin riche et rond, bien équilibré. Joli 2011, charpenté, de bouche puissante, gras et corsé, harmonieux. Le 2010 développe un nez de fraise des bois, de cassis et de sous-bois, une belle harmonie, un vin généreux et persistant, de très bonne base tannique. La cuvée Origine 2012, issue d’un mode de vinification à l’ancienne dans des cuves à ciel ouvert avec un marc immergé par un quadrillage en bois de chêne, est corsés mais souple, bien structurée, aux tanins fondus, de teinte bien soutenue aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre. Le 2011, d'une belle intensité, est très parfumé (framboise, épices), associant distinction et richesse. 

Sophie et Éric Michaudet
45, route du Courneau
33640 Portets
Téléphone :05 56 67 22 06 et 06 08 47 81 68
Télécopie :05 56 67 19 69
Email : eric.michaudet33@gmail.com
Site personnel : www.cbportets.fr

EARL FREY CHARLES ET DOMINIQUE


Notre domaine familial cultive 13 ha de vignes sur 3 communes (Dambach-La-Ville, Scherwiller et Châtenois). Nos ancêtres, venant de Suisse, s'installèrent à Dambach-La-Ville au 17ème siècle et pratiquèrent la polyculture comme de très nombreuses familles alsaciennes. C'est avec mon grand-père Joseph FREY et mon père Charles que la vente en bouteille commença. Nathalie et Dominique donnent un nouvel élan commercial au Domaine FREY Charles et Dominique avec les premières exportations dans les pays européens ou encore au Japon, Canada, Etats-Unis. En 1997, nous avons décidé de passer l'exploitation en culture biologique sous contrôle Ecocert. Depuis 2001, nous pratiquons la biodynamie avec beaucoup de bonheur. Nous essayons de transmettre au vin l'énergie et la vie que nous donnons aux raisins afin que celui-ci soit le plus digeste et le plus vivant possible. Avant tout, la culture biodynamique est un travail de soin de la terre. Il s'agit d'en assurer l'équilibre et de créer des conditions de vie harmonieuse entre terre, plante et environnement. Les différents traitements de la vigne sont systématiquement accompagnés de tisanes de plantes (ortie, prêle, saule ). Le compost et le travail du sol sont fondamentaux. Les raisins sont cueillis manuellement. Le raisin est versé en entier sur le pressoir sans foulage ni égrappage afin de ne pas l'abîmer. Le pressurage se fait lentement et en douceur. Après la fermentation, les vins sont élevés sur lie jusqu'au printemps. Remarquable Pinot gris Quintessence 2009, aux arômes d’amande grillée, de robe jaune aux reflets d’or, un vin puissant et distingué à la fois, riche au nez comme en bouche, très harmonieux, tout en bouche comme le Gewurztraminer Clos Saint-Sébastien 2009, tout en structure et parfums, avec des notes de noisette et de rose, un vin puissant, sec et souple à la fois, tout en finesse. Goûtez toujours leur Crémant d’Alsace brut Plaisir Perlant Millésimé, qui dégage des nuances de fleurs blanches et de miel, d’une belle couleur or, une cuvée ample et parfumée, de bouche fruitée_definition.html"class="lexique" target="_blank">fruitée, légère et ronde à la fois, de mousse persistante, vraiment charmeur. Le Gewurztraminer Collines de Granit 2011 est élégant, fin et aérien, un vin fruité, où la fraîcheur domine, tandis que le Riesling Vieilles Vignes 2010 est tout en structure et parfums, de bouche très subtile avec des notes d’amande, à la fois minéral et fumé.

Dominique Frey
1, rue du Pinot Blanc - ZA du Wasen
67650 Dambach-La-Ville
Téléphone :03 88 92 41 04
Télécopie :03 88 92 62 23
Email : freydombio@vinsdusiecle.com
Site : freydombio
Site personnel : www.vinsfreybio.com


> Nos dégustations de la semaine

Château GRAND FRANÇAIS


Dominique Vacher a réhabilité cette propriété familiale dont le vignoble est situé sur les coteaux de la Vallée de l’Isle. Agriculture biologique, expression du terroir, vinifications soignées dans la grande tradition bordelaise…
“Lorsque le destin vous permet de respecter les créations des aïeuls, précise Dominique Vacher, comment ne pas faire vivre l’âme d’un vignoble et de son vin : le temps use les motivations, et si une génération a laissé en sommeil ce joyau, je n’ai pu participer au renoncement du savoir-faire des ancêtres. Vignoble souvent primé pour sa tenue, je me suis consacré à valoriser le savoir. Ainsi est né le Château Grand Français, puisant dans le sol sablo-limoneux sur graves rouges, depuis des siècles, les richesses, pour donner la générosité toute naturelle aux Cabernets francs, Cabernets-Sauvignons et Merlots.
La naturalité est respectée par l’agriculture biologique conduite sur le domaine. 
Outre la situation, le savoir des hommes au fil du temps a privilégié un choix de cépages avec une forte proportion de Cabernets. La récolte manuelle permet une sélection des grappes qui une fois éraflées donnent des baies de grande intégrité. Les vins, suivis par les conseils de plusieurs œnologues, sont élaborés par le Maître de Chai qui finalise sa personnalité au travers de la pluralité. Une macération à froid d’une semaine environ apporte les arômes avant la fermentation alcoolique. La vinification est faite par cépage séparé et par parcelle. Un assemblage finalise la sélection de la cuvée traditionnelle et de la cuvée spéciale destinée à être entonnée. Les barriques en chêne français sont à grains fins et proviennent de 5 tonneliers différents pour apporter une complexité au vin.
À chaque millésime, 30% de barriques neuves sont intégrées. L’esprit Grand Français se repose pendant 6 mois au minimum après sa capture en bouteille, dont les bouchons sont rigoureusement vérifiés. Le savoir du passé, la technologie du présent, travaillent pour sa traversée dans le temps qui peut se poursuivre longtemps.
Notre souci d’exigence de la qualité est le paradigme de notre propriété !
Les années 2012 et 2013 se sont déroulées dans un contexte météorologique difficile, donnant des raisins à maturité inégale, aux goûts insuffisants pour nos critères. Nous avons donc refusé deux vendanges successives : 2012 et 2013.
L’année 2014, également très compliquée, nous a permis de sélectionner seulement 25% d’une récolte normale. Tous ces efforts, parce qu’à Grand Français, seule la qualité doit être au service du consommateur. Ces sacrifices, totalement anormaux, font que tous les millésimes commercialisés sont récompensés dans les concours nationaux et internationaux.”
Tous ces soins se retrouvent dans ce Bordeaux Supérieur 2010, élevé en fûts de chêne, harmonieux, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de fruits rouges frais, de bouche ample et puissante. Le 2009, élevée en fûts de chêne, alliant charpente et velouté, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, avec des notes toastées, intense, avec des tanins très bien équilibrés. 
La cuvée Héritage 2011, élévée en cuves Inox, est un joli vin dense, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale en bouche, très équilibré. Le 2010 est un vin très parfumé tout en harmonie, riche au nez aux senteurs de mûre et d'humus, de bonne évolution comme le 2009, aux notes de fruits surmûris et d'épices, de bonne bouche.
Dominique Vacher

Domaine François BERTHEAU


Au sommet. Domaine familial repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé 6 mois après sa mise en bouteilles. Sols argilo-calcaires.
“Pour ce millésime 2013, nous dit François Bertheau, avec une quantité égale à 2012, la qualité est présente, un vin aromatique (fruits noirs), ce sera un millésime à boire rapidement car il est déjà gourmand, mais que l'on pourra aussi laisser vieillir. Le 2014 est d'une couleur plus intense tirant sur le violet, prometteur, fruité, avec une belle acidité. En 2015, nous proposons les 2013.”
De quoi se faire particulièrement plaisir, en effet, avec ce Chambolle-Musigny Premier Cru 2013, avec ce nez de griotte surmûrie, de jolie matière, soyeuse et ample, un vin très parfumé (cannelle, cuir et violette). Le 2012, aux arômes de fruits mûrs (cassis, fraise) et de réglisse, de bouche puissante mais distinguée, est un vin étoffé, coloré et complexe comme il le faut, d’excellente évolution. Beau 2010, tout aussi séduisant dans ce beau millésime, mêlant rondeur et structure, avec ces notes de prune, d'humus et de cannelle en finale, idéal sur un perdreau.
Superbe Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2013, très parfumé (notes de mûre et de réglisse), allie rondeur et puissance en bouche, un vin bien classique de ce millésime chaleureux. Le 2012 est de couleur intense, avec des arômes puissants et subtils où s'entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, et commence déjà à séduire. Le 2011 est coloré, avec des senteurs d'épices, de fruits noirs, charnu mais délicat, tout en nuances, un vin qui emplit bien la bouche.
Le Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses est remarquable, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré, avec cette finale charnue et charmeuse, dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Le Chambolle-Musigny Village 2012 est très élégant, de couleur soutenue, aux tanins mûrs, aux arômes de framboise, de pivoine et d’épices, tout en nuances, opulent.

Cave du Père TIENNE


Un petit domaine familial de 5 ha, en majorité sur sols siliceux et maigres. Les vignes sont en majorité situées sur des sols siliceux et maigres. Vins vinifiés par macération de grappes entières vendangés manuellement, puis élevés en fûts de chêne pendant 12 mois. Pas de fûts neufs.
“Notre production, précise-t-on, est issue essentiellement du Gamay, planté sur différents types de sols. Le vignoble de Sologny est en effet à cheval sur une rupture géologique : la roche calcaire de la Montagne de Cras qui surplombe le village au sud-est, au pied de laquelle s’étalent les sédiments argilo-calcaires jusqu’au bois-Clair au nord et le massif granitique, des Enceints au Télégraphe, soit du sud-ouest au nord-ouest, avec ses sols siliceux et maigres.”  
Leur Mâcon-Milly-Lamartine 2012, issu du Gamay produit sur un terroir plutôt siliceux, sableux, vendanges manuelles pour pouvoir cuver des grappes entières, selon la méthode traditionnelle, de robe brillante, aux tanins harmonieux, aux senteurs de fraise des bois et de prune, ample, est à savourer sur un coq au vin (6 € environ), Le Mâcon-Milly Lamartine rouge 2010, bien élevé en fûts, de belle couleur grenat, un vin typé, corsé, velouté, avec des notes de sous-bois et de prune, fondu en bouche (6,90 €). Le Mâcon-Milly Lamartine rosé 2012, au nez où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée, sec et rond à la fois (5,90 €)

Agnès et Éric Panay

> Les précédentes éditions

Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012

 



Château du HAUT MARAY


Jean-Paul PAQUET & Fils


CHATEAUNET


Domaine de la CHAISE


Château BELLEVUE-FAVEREAU


COULY-DUTHEIL


Château de LAMARQUE


Château BARRÉJAT


CANARD-DUCHÊNE


Domaine Roger LUQUET


Domaine Daniel DAMPT et Fils


BORDEAUXTHÈQUE


Philippe de LOZEY


Château TROTTE VIEILLE


Guy CADEL


Château HAUT-MARBUZET


Domaine des HAUTS PERRAYS


Domaine CAMAÏSSETTE


Domaine MARTINOLLE-GASPARETS


Jean-Yves LAROCHETTE


Château SAINT-ESTEVE D'UCHAUX


Château Le CAILLOU


Château PIERRAIL


BOUVET-LADUBAY


Cave Les Vins de ROQUEBRUN



CHARLES SCHLERET


CEDRIC CHIGNARD


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHATEAU VALGUY


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU DE LA BRUYERE


DOMAINE GOURON


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE ALARY


CHATEAU REDORTIER


CHAMPAGNE GOSSET



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales