Vins Et Millesimes

Edition du 23/02/2016
 

Château La Varière et Domaine de la Perruche

Sommet

Château La VARIÈRE

Jacques Beaujeau exerce son talent au Château la Varière en Anjou et au Domaine de la Perruche à Saumur-Champigny.


Il est avant tout convaincu qu’un bon vin ne peut se produire que sur des vignes bien travaillées, c’est pourquoi il vise à maintenir un équilibre écologique du terroir en utilisant des méthodes culturales traditionnelles. "Château La Varière Anjou rouge 2013 à base de Cabernet franc, grâce à nos terroirs et à nos méthodes culturales, nous avons fait un vin soyeux, rond et agréable. Grâce à une vendange dans de bonnes conditions nous avons récolté une belle matière mûre avec des beaux arômes de fruits. Domaine de la Perruche 2014, un Saumur-Champigny savoureux avec beaucoup de fruit et de matière, des vins ronds très agréables à déguster dès maintenant. Nous avons été gâtés en 2014, surtout en Saumur-Champigny, l’excellente maturité du millésime, nous donne une belle matière, nous sommes dans un très beau millésime. Le vin présente un beau fruité de matière profonde qui en fait un vin très agréable à consommer jeune. Notre haut de gamme Clos de Chaumont, très joli terroir exposé plein sud avec en sous-sol de la roche-mère profonde, possède des arômes exceptionnels, belle profondeur de vin grâce à la grande concentration. Très beau Clos des Chaumont en 2014. Le Prestige Clos de Chaumont 2009 présente des tanins encore plus fondus. C’est un vin très concentré élevé en barriques. Bonnezeaux 2013 est une sélection de grains nobles, une belle qualité de vin par la bonne concentration du botrytis. Le Quarts de Chaume 2011, est un vin fantastique, de très grande garde, d’une belle fraîcheur d’arômes associée à une belle sucrosité, un très grand vin que nous avons présenté dans différentes dégustations et où il a fait l’unanimité. Les Bonnezeaux “Les Melleresses“ 2009, 2010 et 2011 sont également de grandes réussites, issus d’un terroir d’exception, ce sont des vins très complexes, d’un bel équilibre et d’une belle minéralité. Coteaux du Layon 2014 est un vin bien équilibre, c’est d’ailleurs la caractéristique du millésime 2014, il en ressort une grande finesse et beaucoup d’élégance, un fruité avec une certaine fraîcheur, un très beau millésime. Coteaux de L’Aubance La Division 2014 est dans le même registre que nos coteaux du Layon, avec des notes de fruits exotiques, de mangue, une certaine fraîcheur équilibrée par des sucres bien positionnés, un très beau millésime. Domaine de la Perruche Les Rotissants blancs 2013 est très bon, le 2014 est encore à l’élevage en barriques, nous le commercialiserons à l’automne 2015. Le 2013 est fin, élégant, équilibré, belle fraîcheur aromatique, le Chenin blanc s’étant particulièrement bien exprimé en 2013, apportant beaucoup d’équilibre aux vins. Anjou Villages Brissac Vieilles Vignes. Brissac est un terroir bien délimité, que l’on peut qualifier de “chaud”, avec de faibles rendements. Grâce à la Loire toute proche, on obtient de belles maturités des raisins. Savant assemblage issu des vieilles vignes de Cabernet franc que l’on récolte dans les calcaires de Brissac, et de Cabernet-Sauvignon provenant des terroirs graveleux de Brissac. Ces sols apportent une profondeur aromatique de fruits noirs qui s’harmonise parfaitement avec les arômes de fruits rouges apportés par le Cabernet franc. Nous commercialisons le 2013, il nous reste encore un peu de 2011 et 2012. Anjou Blanc sec 2013, que nous récoltons dans le terroir du coteau de L’Aubance Clos de la Division. Nous avons actuellement à la vente le 2011. Il est commercialisé après deux ans d’élevage en barriques sur lies fines, c’est un grand vin de garde, qui s’adresse à une clientèle d’amateurs avertis, des connaisseurs de grands vins blancs de Chenin. La Grande Chevalerie est une parcelle de 5 hectares. Les meilleurs rangs sont élevés en barriques neuves et le reste est commercialisé sous la dénomination Chevalerie. Nous proposons toujours les 2009 en Grande Chevalerie, un vin encore jeune, de grande garde, d’une grande profondeur,avec de la finesse, de l’élégance, un vin un peu atypique en Loire d’un profil très médocain mais d’une grande fraîcheur, ce qui est la grande caractéristique des vins de notre région, cela plaît d’ailleurs beaucoup. Vient ensuite La Grande Chevalerie 2011 qui est un vin grandiose comme tout ce que nous avons fait en 2011, un millésime très réussi. La Chevalerie est une cuvée issue du terroir de La Grande Chevalerie, le 2010 est un vin fruité prêt à boire, le 2011 un grand millésime. Il faudra mieux déguster les 2010 et laisser vieillir les 2009. Le 2011, très prometteur, un grand vin de garde élevé en barriques d’un vin."

   

Château La Varière et Domaine de la Perruche

Jacques Beaujeau

49320 Brissac-Quincé
Téléphone : 02 41 91 22 64
Télécopie : 02 41 91 23 44
Email : chateau.la.variere@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BEAUJOLAIS SAVOIE JURA
e_beaujolais.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

CHARLET
BEL AVENIR
CHAMPAGNON
DUBOEUF
MORTET
P.-M. CHERMETTE
SAMBIN
Cave Ch. CHENAS
MORGON
JULIENAS
REGNIE
Gérard BRISSON
GRANIT DORÉ
Michel TÊTE
PIZAY
Michel GUIGNIER
CHAPONNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
Cédric CHIGNARD
METRAT
EMERINGES (B)
PARDON
PÉRELLES (B)
FERRAUD ET FILS
(ROTISSON (B))
Cédric VINCENT (B)
A. S. DUBOIS
LASSAGNE
MONTERNOT (B)
GUELET
PAMPRES D'OR (B)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
BARON DE L ECLUSE
CHEYSSON
COMBE AU LOUP
CRÊT DES GARANCHES
COLLIN BOURISSET
A. CHARVET
SAVOIE
JURA
BUGEY
MOLLEX (Sa)
Denis FORTIN (Sa)
DORBON ( Ju)
Daniel DUGOIS (Ju)
MILLION-ROUSSEAU (Sa)
Franck PEILLOT (Sa)
Benoît BADOZ (Ju)
LAMBERT (Sa)
Alain BOSSON (Sa)
CHEVIGNEUX (Bugey)
DUPASQUIER
CAVE CHAUTAGNE (Sa)
Pascal PAGET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

(Jean BARONNAT)
JUILLARD-WOLKOWICKI
MORGON
JULIENAS
REGNIE
(CHERS)
COLONAT*
FOREST*
(GAGET*)
DONZEL
DUFOUR
VOLUET*
PIRON
PLAIGNE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
FOURNELLES*
VIGNES du PARADIS*
NUGUES (B)
TERROIRS et TALENTS
CRÊT du RIS
MADONE
MARRANS
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
LORON*
SAVOIE
JURA
BUGEY
MEUNIER (Bugey)
ANGELOT
Amélie GUILLOT (Ju)
PETIT (Ju)
(PERRIER (Sa)*)
PINTE
PUFFENEY

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHENAS
MOULIN-A-VENT

MORGON
JULIENAS
REGNIE
FLEURIE
SAINT-AMOUR
BEAUJOLAIS
(Cave SAIN-BEL)
BROUILLY
COTE-DE-BROUILLY
CHIROUBLES
SAVOIE
JURA
BUGEY
(MACLE*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Vincent BACHELET


Domaine de 13 ha de vignes sur la côte de Beaune, principalement sur Chassagne-Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, où s’offre un spectacle inoubliable. Remarquable Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2013, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez, généreux et ample. Le 2012, de jolie robe dorée, de bouche parfumée et bien persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, sec et moelleux à la fois, est suave comme il se doit et d’une jolie finale épicée, de belle évolution. Excellent Puligny-Montrachet 2012, au nez intense (fleurs, fruits, fougère), très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d’agrumes, de narcisse et de pain grillé, un vin ample, à prévoir sur une daurade aux girolles ou des quenelles de volaille aux épinards, par exemple. Le Chassagne-Montrachet Les Benoits rouge 2012, parfumé, charnu et souple, aux arômes subtils où dominent les fruits mûrs et la violette, tout en structure, très typé, allie finesse et charpente. Le Santenay Premier Cru Clos des Mouches rouge 2012, savoureux, de couleur profonde, très concentré, aux tanins puissants, gras, avec des nuances de prune et de truffe, de couleur pourpre, tout en bouche. À la suite, le Chassagne-Montrachet blanc 2010, un vin avec des notes d’amande, de fruits frais et de miel, associant nervosité et souplesse au palais, suave, d’excellente évolution. Savoureux Pommard Les Chanlins 2012, charmeur, charnu, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille...), d’une belle finale. Le Maranges Premier Cru La Fussières rouge 2011, au nez très caractéristique de cassis mûr, associe rondeur et structure, aux tanins savoureux, d’une belle complexité en bouche où s’harmonisent le cassis et les sous-bois. Le Côtes de Beaune Villages 2012, médaille d’Argent à Paris 2014, est corsé, avec ce nez où prédominent les fruits rouges frais et l'humus, de charpente souple, généreux et persistant, un vin tout en rondeur. Beau Meursault Le Clos du Cronin 2012, de bouche très subtile avec des nuances d’amande, de robe dorée, d’une belle finale dominée par des senteurs de tilleul et de pêche jaune. Le Gevrey-Chambertin 2013 est coloré et très parfumé (cannelle, cuir et violette), puissant au nez comme en bouche, aux tanins présents et très élégants à la fois, de bouche persistante. Savoureux Santenay 2012, de belle robe, alliant une finesse tannique à une jolie rondeur en bouche, ample et parfumé, d’une très jolie finale avec des notes d’épices et de fraise des bois, typé comme le Maranges Premier Cru La Fussières Vieilles Vignes blanc, de jolie robe dorée, très charmeur avec ces notes d’agrumes et de verveine.


27, route de Santenay
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
Télécopie :03 85 91 16 93
Email : bacheletvincent1@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/bacheletvincent

Château VIEUX RIVALLON


Excellent Saint-Émilion GC 2012 (60% Merlot, 35% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon et Pressac, vignes âgées de 35 ans en moyenne...), un vin aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, au nuances de fraise, de mûre et d’humus. Le 2010, de couleur cerise intense aux reflets pourpres, au nez persistant de fruits noirs et d’épices, aux tanins bien enveloppés, est un vin de belle matière, de bouche harmonieuse. Le 2009, de couleur intense, est charnu, d’une jolie rondeur et persistance, aux notes de groseille et de cerise mûres, bien élevé comme le 2008, de robe grenat soutenu, de bouche corsée, avec des connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de cuir et de truffe, qui se savoure avec une terrine de ris de veau aux girolles, par exemple.

Scea Bouquey Rivallon

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27
Télécopie :05 57 51 95 02
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr

Château de HAUTE-SERRE


De vieille souche lotoise, installée depuis plus d’un siècle dans le commerce du vin, la famille Vigouroux a acquis sa renommée grâce à un savoir-faire transmis entre générations. Germain Vigouroux fonda l’entreprise familiale en 1887 et connut l’invasion du vampirique phylloxéra. Son fils, Gabriel Vigouroux, releva ensuite le défi au début du XXe siècle. Georges Vigouroux, troisième génération, reprit le flambeau en 1963 et donna une dimension nationale à l’entreprise de négoce en développant l’activité vins en bouteilles. Puis, il devint vigneron en replantant, le premier, la vigne sur les coteaux de Cahors à partir de 1971. Pour cela, il choisit l’emplacement où existait déjà au Moyen-Âge un vignoble, dont le vin, Château de Haute-Serre, connut ses heures de gloire au XIXe siècle avant d’être détruit par le phylloxéra. Au sommet avec ce Cahors Grand vin Seigneur 2011, Malbec 85%, Merlot 10% et Tannat 5%. Sol calcaire, riche d’argiles rouges, exposition sud-ouest et sud-est, les vignes s’étendent sur 60 ha riches en argile et sur des coteaux à 300m d’altitude, vinification longue, vieillissement de 12 à 18 mois en barriques de chênes neuves... Le vin est de couleur intense aux reflets noirs, aux puissants arômes de fruits rouges (mûre, fraise des bois...), d’épices, aux tanins bien enrobés mais très équilibrés.

Gfa Georges Vigouroux
Route de Toulouse - BP 159
46000 Cahors
Téléphone :05 65 20 80 80
Télécopie :05 65 20 80 81
Email : vigouroux@g-vigouroux.fr
Site personnel : www.atrium-vigouroux.fr/15-chateau-haute-serre

CHATEAU CANTENAC


Nicole Roskam-Brunot, après des études de droit et d'économie régionale à l'université de Bordeaux, a décidé de se consacrer entièrement à son vignoble et d'apporter les soins les plus attentifs à la vinification et au terroir en veillant à ce que le sol dispose de tous les oligo-éléments nécessaires à sa prospérité. Aujourd’hui, Nicole Roskam-Brunot est aidée de ses fils. Frans s’occupe de la partie technique et d’une partie de la commercialisation. Il gère également en Haut-Médoc le Château La Lauzette Declercq (un Cru Bourgeois) et Johan s’occupe de la commercialisation et gestion du Château Cantenac. « C’est une période charnière où j’effectue la passation de pouvoir à mes fils. Je n’oublie pas Frédéric qui même s’il ne travaille pas sur la propriété, reste un fervent soutien. Donc tout le monde se sent impliqué ! » Les 15 hectares s'étendent dans le prolongement ouest du coteau saint-émilionnais, dominant la vallée de la Dordogne. Il est composé de 80% de Merlot noir, 15% de Cabernet-franc et 5% de Cabernet-Sauvignon. Le terrain sablo-graveleux et argileux permet une excellente maturation du raisin. Le vin est très élégant, merveilleusement bouqueté et fruité, d'une belle complexité et longueur en bouche. Depuis 2000, ils vous proposent également la cuvée “Sélection Madame”, une jolie sélection de Merlot, un vin charmeur et très fruité. L’œnotourisme prend une part de plus en plus importante avec des visites-dégustations traditionnelles ou des déjeuners personnalisés. Et la charte “Vignobles et chais en Bordelais” est venue valider la qualité de notre accueil. Il y a également Les Portes Ouvertes, le premier week-end de mai, qui sont toujours l’occasion de présenter notre vignoble avec un évènement culturel et ludique, et, dans le cadre des "Grandes Heures de Saint-Emilion", nous organisons un concert-dégustation dans nos chais en fin d'année.

Frans et Johan Roskam
2, lieu-dit Cantenac - RD 670
33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 51 35 22
Télécopie :05 57 25 19 15
Email : chateaucantenac@vinsdusiecle.com
Site : chateaucantenac
Site personnel : www.chateau-cantenac.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Jean-Jacques GIRARD


En 1529, Jean Girard cultivait sa vigne à Savigny-lès-Beaune. Aujourd’hui, Jean-Jacques Girard et ses enfants perpétuent la tradition en exploitant, en famille, un domaine de 18 ha répartis sur les communes de Savigny-lès-Beaune, Pernand-Vergelesses, Aloxe-Corton, Volnay, Pommard et Beaune.
Voilà un remarquable Savigny-lès-Beaune rouge Premier Cru Les Preuillets 2012, issu d'un vignoble situé à mi-coteau (exposition plein Est, terre argilo-calcaire avec un sous-sol sablonneux, vignes de 45 ans), un vin de couleur grenat intense, complexe au nez comme en bouche, distingué, aux connotations de cerise confite et d’humus, qui possède des tanins amples et ronds. Il y a également le Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Vergelesses rouge 2012 (vignes d'environ 80 ans situées à mi-coteau, exposition plein Est, terre argilo-calcaire avec un pourcentage plus fort en argile), toujours très typé, très parfumé (prune, fraise des bois, épices), d'une jolie structure, aux tanins veloutés, charnu comme il se doit.
Le Savigny-lès-Beaune Premier Cru Les Lavières rouge 2012, à la fois puissant et velouté, est parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, de belle structure. Joli Savigny-lès-Beaune blanc 2013, franc, frais, floral.
Beau Pernand-Vergelesses blanc Les Belles Filles 2013, ample, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très flatteur au nez.
Agnès, Jean-Jacques et Vincent Girard
16, rue de Cîteaux
21420 Savigny-Lès-Beaune
Tél. : 03 80 21 56 15 et 06 14 68 60 13
Fax : 03 80 26 10 08
Email : agnes@domaine-girard.com
www.domaine-girard.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château CLOS de SARPE


Ancienne propriété du Baron du Foussat de Bogeron, achetée par Jean Beyney en 1923; reprise par son fils Yvan Beyney en 1950 ; cette propriété familiale est actuellement dirigée par Jean-Guy Beyney - aux cotés de son épouse Christine - qui représentent la 3e génération et en assurent la vinification avec passion, sérieux et savoir faire.
“Si 2013 a été une année fort difficile à gérer jusqu’au bout, nous précise Jean-Guy Beyney, néanmoins, je suis fort satisfait du résultat. Le vin est souple, charmeur, facile à boire, il ne sera pas d’une longévité exceptionnelle, bref un vin d’un bon rapport qualité-prix, idéal pour les restaurants. En 2014 : très grand potentiel, un millésime très intéressant. Nous avons récolté des raisins à parfaite maturité. Grâce à notre matériel de tri très performant, seuls les grains superbes ont été sélectionnés. Le 2014 bénéficiera d’un élevage en barriques d’au moins 15 à 16 mois alors que, pour le 2013, un an suffira. Le 2014 est un vin avec une très belle présence du fruit, d’une pureté remarquable. Un millésime très prometteur pas tout à fait du niveau du 2005 ou 2010 mais il me fait penser au 2008. Le terroir s’exprime pleinement, le bois ne prend pas le dessus, on a en bouche une explosion de fruits rouges (fraise des bois, mûre, cassis), un très joli vin à l’élevage actuellement.”
Vous apprécierez ce Saint-Émilion GCC 2012, de charpente élégante, aux tanins présents et fondus à la fois, ample, d'une belle finale, tout en nuances avec des notes de griotte, de fumé et d'épices. Le 2011 mêle charpente et finesse, de bouche puissante, un vin gras et corsé, très harmonieux, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds. Savoureux 2010, dense et corsé, aux notes fruitées, épicées, avec une belle concentration représentative du millésime, un vin charnu et structuré, de couleur pourpre, riche en arômes, où dominent en bouche les fruits rouges frais et une note poivrée, un vin qui mérite un peu de patience. Beau 2009, coloré, intense et charmeur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs et les sous-bois, de bouche puissante. Le 2007 est concentré, aux tanins soyeux, au nez complexe (épices, fruits rouges frais...), alliant finesse et charpente, très séduisant, d’une belle structure, aux connotations de fruits, de cannelle et d’humus en bouche comme le 2004, très classique, élégant, avec de la matière, aux arômes de fruits rouges intenses, d’une finale riche. Et ce 2002, corsé, d’une belle ampleur, où se mêlent les fruits noirs et le cuir, dense, tout en charme comme le 2000, avec ces notes de fruits macérés et d’épices, un vin de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins structurés et soyeux.
Scea Beyney
Place du 11 Novembre 1918
33330 Saint-Christophe-des-Bardes
Tél. : 05 57 24 72 39
Fax : 05 57 74 47 54
Email : contact@closdesarpe.com
www.clos-de-sarpe.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Patrick COULBOIS


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un vigneron qui a créé son domaine en 1974 (9 ha dont 8,30 ha de Pouilly-Fumé et 0,70 ha de Pouilly-sur-Loire). Ce vigneron passionné et talentueux a créé son exploitation en 1974, s'inscrivant ainsi dans une longue lignée familiale de vignerons, tant du côté maternel, que paternel. Les documents les plus anciens attestent en effet de la culture de la vigne par ses ascendants, au moins depuis le XVIIe siècle.
"Les générations successives se sont enracinées sur les coteaux de Saint-Andelain, au coeur même du vignoble de Pouilly, me précise-t-il, dans ces terrains d'argile à silex peu étendus et particuliers à cultiver, où le Pouilly-Fumé trouve une expression unique, reconnue et appréciée des connaisseurs de tous pays. Afin de privilégier ce terroir de prédilection, ainsi que les marnes kimméridgiennes des Cornets et de la Charnoie, j'ai préféré depuis plus de 30 ans, m'en tenir à une exploitation limitée en surface, plutôt que d'y adjoindre des parcelles où la typicité serait moindre que dans les sites historiques du vignoble, là où le Pouilly-Fumé a bâti une part importante de sa notoriété.
Ces vendanges 2012 se sont déroulées dans de bonnes conditions, poursuit Patrick Coulbois. Elles étaient étalées, car la floraison a pris pas mal de temps en raison de la météo cahotique du mois de juin. Nous avons procédé par paliers, en fonction des maturations. Le printemps très humide a été suivi par une période très sèche, qui s'est ressentie fortement dans les terroirs d'argile à silex où la végétation a été plus particulièrement sensible et où les raisins ont eu du mal à atteindre une taille normale. Ces secteurs donneront des Vins très concentrés en raison des quantités moindres, de l'ordre de 20 à 25%. Dans les terroirs plus profonds, les quantités sont en moyenne normales, on constate donc une disparité par rapport à la nature des sols. C'est une année qui a demandé beaucoup de vigilance et de réactivité par rapport au niveau sanitaire pour obtenir une belle récolte. Ce millésime a toutes les qualités nécessaires, la concentration en raison de la pauvreté des jus, et des degrés élevés.
Pour le millésime 2011, cela se passe très bien, car les Vins provenant de terroirs d'argile à silex, comme la majorité des miens, s'ouvrent toujours un peu tard, par rapport à d'autre parties du vignobles plus précoces. Nos Vins se révèlent vraiment depuis ce début d'automne et rencontrent un grand succès notamment auprès de la clientèle étrangère, parce qu'ils ont ces arômes bien particuliers de "pierre à fusil" qui leur donnent ce caractère que nos clients recherchent."
On le voit bien, en effet, avec ce formidable Pouilly-Fumé Les Cocques 2012, issu des coteaux à silex de la colline de Saint-Andelain provenant de sols d'argile et de silex qui se trouvent au sommet de la butte de Saint-Andelain, presssurage pneumatique immédiat après récolte. fermentation contrôlée en cuves thermo-régulées, élevage sur lies fines... Remarquable 2011, qui développe ces notes de fumé bien spécifiques, au goût de "pierre à fusil", un vin très racé, très fin, très élégant, aux senteurs délicates où se décèlent les fleurs fraîches, le musc et les agrumes, vraiment remarquable (un cadeau pour 10€ environ). Ce millésime 2011 est une année très particulière, poursuit Patrick Coulbois, avec un printemps très chaud, et une précocité de la vigne qui s'est confirmée tout au long du cycle. L'été n'a pas été exceptionnel, surtout en août, mais l'arrière saison nous a permis de récolter des raisins très sains puisque les conditions météo étaient peu propices au développement des maladies, c'est une année où les traitements ont été réduits au minimum. Je dirais que les Vins sont un peu plus ronds que les années précédentes, bien aromatiques avec une acidité moyenne peut être un peu plus basse, une année vraiment particulière au point de vue équilibre pour laquelle je ne trouve pas vraiment d'équivalence avec les dix derniers millésimes." Beau 2010, un vin au nez fleuri, suave et puissant, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, marqué par des nuances d'agrumes et de tilleul, de robe jaune clair, très séduisant par sa structure et sa persistance d'arômes. Le Pouilly-sur-Loire est tout aussi séduisant, provenant d'un minuscule vignoble de Chasselas, un "vin de soif" comme on les aime (7,50€). Pas la moindre hésitation.

> Les précédentes éditions

Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013

 



Château La MARZELLE


Domaine FREY-SOHLER


Domaine Guy ROBIN


Domaine Pierre MAREY et Fils


Château BROWN


Clos LABARDE


VAUTRAIN-PAULET


COULY-DUTHEIL


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine SERGUIER


Henry NATTER


Domaine de la COMMANDERIE


Domaine P. DUBREUIL-FONTAINE et Fils


Philippe de LOZEY


Château MAUVINON


Domaine de La GAUTERIE


Domaine TOUR SAINT-MICHEL


BOIZEL


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Château LAUDUC


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Château VAISINERIE


Alain BOSSON



DOMAINE DE LA VALERIANE


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHATEAU MACQUIN


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHATEAU MONT-REDON


CHÂTEAU FILLON


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


LA BASTIDE BLANCHE


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE GUIZARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales