Vins Et Millesimes

Edition du 29/01/2013

Les meilleurs producteurs de vins de France par Patrick Dussert-Gerber

 Comparateur de prix : Entrez le nom d'un château ou d'une appellation :  fourni par le comparateur Guide Achat Vin
 

Coups de cœur Millesimes

Patrick Dussert dans ...

 

Coups de cœur
Vins du Siècle

 

Coups de cœur
Guide des Vins

BORDEAUX
Château des FOUGÈRES
Le Château des Fougères-Clos Montesquieu est un vignoble de 14 ha dont 10,5 de rouge (55% de ...
Lire la suite
VAL DE LOIRE
Domaine MATIGNON
Domaine créé en 1988 par Yves Matignon, fils d'une famille de vignerons, bientôt rejoint par sa ...
Lire la suite
BORDEAUX
Château L'ABBAYE
Bien classé, et peut monter. Une propriété familiale depuis 1936. Le premier millésime était ...
Lire la suite
VAL DE LOIRE
Jean-Claude et Didier AUBERT
Exploitation familiale depuis 7 générations, qui s'étend sur 30 ha plantés sur des sols ...
Lire la suite
BORDEAUX
Domaine de la SOLITUDE
Écrin de sérénité en bordure des landes girondines, le domaine abrite un couvent de religieuses ...
Lire la suite

Le premier magazine Webvin

ABONNEZ-VOUS GRATUITEMENT
L'actualité du vin, les recettes gourmandes, chaque semaine par e-mail

E-Mail :

Gastronomie

Recettes gourmandes
Dégustations verticales
Dégustations horizontales
Gastronomie
Les vins et les mets
Voyages
Invités gourmets
La qualité des Millésimes
Portraits
Terroir
Coups de coeur ...
Talents
A l'étranger
Encyclopédie des vins
Cuisines & vins du monde
Chefs à table

L'encyclopédie mondiale des vins

A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L
M - N - O - P -  Q - R - S - T - U - V - W
X - Y - Z 

Pour vous -même ou pour offrir :
EXCLUSIF : Votre dédicace personnalisée par l'auteur Patrick Dussert-Gerber

FRANCE METROPOLITAINE : 29,00 €
(Port Prioritaire compris)

Cliquez ici si vous souhaitez commander hors de France Métropolitaine (DOM/TOM, étranger)

Les classements des vins

Classement Alsace
Classement Beaujolais
Classement Bordeaux
  . Médoc
  . Saint Emilion
  . Saint Emilion Satellites 
  . Pomerol
  . Graves
  . Sauternes
  . Côtes-de-Bordeaux
  . Bordeaux Supérieur
Classement Bourgogne
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Champagne
Classement Languedoc-Roussillon
Classement Provence-Corse
Classement Sud-Ouest-Périgord
Classement Val de Loire 
  . Vins rouges
  . Vins blancs
Classement Vallée du Rhône
EDITION ANNUELLE
32e année
LE TOP VIGNERONS
Les vrais vins face aux ersatz
Les incontournables, ceux qui montent... et les autres : Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste. La qualité des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 ...

464 pages en couleurs (1,5 kg)- Présentation luxueuse- (papier couché brillant 100 gr, brochure cousue-collée).

Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
FRANCE METROPOLITAINE : 15,00 €

PORT COMPRIS
Commander hors de france métropolitaine
(DOM/TOM, Europe, Etats-Unis ...)

Spiritueux, bières, liqueurs

L’Armagnac
Les rhums
Le Whisky et le whiskey
Le Calvados

Les Liqueurs de fruits et de plantes

Les bières du monde
Le cognac

La lettre hebdomadaire

Les meilleurs vins dégustés
gratuitement dans votre e-mail
Tapez votre adresse email :

Les indispensables

La Carte des Millésimes
L'accord des vins et des mets
Les principaux cépages
Blog Dussert-Gerber
Le Guide des produits du Terroir
Vinovox
Le Guide de la Diététique
Top French Wines
Vintage French Wines
Guia de Los Vinos de Francia
Französische weine
Millésimes sur Facebook

Nos autres sites thématiques

20 sur 20 (.com)
20-20 (.fr)
Achats Vins (.com)
Agenda du Vin (.com)
Amour du Vin (.com)
Champagne Attitude (.com)
Chateau Vin (.com)
Classement des vins (.com)
Classement des vins (.fr)
Dussert Gerber (.com)
Grands Vins Bordeaux (.com)
Grands Vins Champagne (.com)
Guide Bordeaux (.net)
Guide Bourgogne (.com)
Guide Champagne (.com)
Guide des vins (.eu)
Guide des Vins (.info)
Guide des Vins (.net)
Guide des Vins de France (.com)
Guide du vin (.eu)
Guide du vin (.net)
Guide Provence (.fr)
La France a du talent (.com)
Le Vin en Direct (.fr)
Millésimes (.info)
Mundovino (.fr)
Palmarès des Vins (.com)
Palmarès des Vins (.fr)
Premiers Grands Vins (.com)
Premiers Grands Vins Classes (.com)
Terroirs Vins (.com)
Top Alsace (.fr)
Top Beaujolais (.com)
Top Bordeaux (.com)
Top Bordeaux (.fr)
Top Bourgogne (.com)
Top France (.info)
Top Languedoc (.com)
Top Loire (.com)
Top Rhone (.com)
Top Sud-Ouest (.com)
Top Vin (.fr)
Top Vins (.fr)
Vin Alsace (.net)
Vin Beaujolais (.com)
Vin Bourgogne (.net)
Vin Champagne (.eu)
Vin Languedoc (.net)
Vin Loire (.net)
Vin Provence (.net)
Vin Rhône (.fr)
Vin Sud Ouest (.com)
Vin Top (.fr)
Vins Bordeaux (.info)
Vins Coups de Coeur (.com)
Vintage Dussert-Gerber (.eu)
Votre Champagne (.com)
Votre Gironde (.com)
Web Vin (.com)
Web Vin (.fr)

> Les références



> Patrick Dussert-Gerber met à l'honneur cette semaine


CHAMPAGNE THIÉNOT

Excellent

Alain THIÉNOT

Une Grande Maison d’Aujourd’hui


Depuis 25 ans, Alain Thiénot construit en Champagne les fondations d’une nouvelle Maison, fidèle aux valeurs essentielles, qualité, modernité et luxe, qui ont permis le rayonnement de l’appellation. Ce pari de création, dans un domaine où les plus grands noms sont apparus au XVIIIe siècle, est exemplaire de la personnalité d’un entrepreneur volontaire, conjuguant les valeurs de terroir, de savoir-faire et de faire-savoir. L’aventure voit éclore une marque française de stature internationale qui allie prestige et invention. Alain Thiénot est entouré de ses deux enfants qui nourrissent et prolongent son action. Le Champagne Thiénot est l’emblème de cette Grande Maison de Vins du XXIe siècle, exclusive, mondiale et contemporaine. L’esprit Thiénot est un esprit de famille où la modernité se conjugue avec le respect des traditions, où la créativité rime avec la qualité, où la passion se marie avec la rigueur. C’est aussi un esprit d’équipe où chacun dans son métier, du vigneron au chef de cave, donne le meilleur de lui-même. Ensemble, esprit de famille et esprit d’équipe construisent le style unique de la maison Thiénot. Un style vif et personnel servi par un design audacieux et contemporain. La plus jeune Maison de Champagne Banquier, puis courtier en champagne, Alain Thiénot souhaite revenir à sa vraie passion: la terre. Il se souvient de son père dirigeant le champagne Irroy et de son arrière grand-père, verrier. Les racines de la vigne sont puissantes et tenaces… En 1976, Alain Thiénot acquiert plusieurs hectares de vignes dans les crus d’Ay et du Mesnil-sur-Oger. Puis, en 1985, il fonde sa maison, s’y installe avec sa famille et entreprend la restauration des caves du domaine où il travaille à l’élaboration de ses champagnes et surveille leur vieillissement. En quelques années, Alain Thiénot réussit l’exploit d’inscrire sa jeune Maison parmi les fleurons de la Champagne avec pour unique devise: « Une passion le vin, une obsession la qualité ». Convaincu que la transmission familiale serait le prolongement idéal des ses ambitions, Alain s’entoure de ses enfants, Garance et Stanislas. Associés depuis leur plus jeune âge à l’aventure, passionnés eux aussi par le vignoble et ses vins, ils trouvent tout naturellement leur place et apportent à l’entreprise leur jeunesse et la promesse de projets ambitieux. Avec une étonnante complicité, dans une démarche résolument dynamique, Alain, Stanislas et Garance avancent, confiants, vers la Maison Thiénot de demain. Une Gamme complète THIENOT BRUT Alliance parfaite entre les trois cépages champenois, chardonnay, pinot noir et pinot meunier, le champagne brut Thiénot est un vin d’harmonie. Harmonie entre la rondeur et la finesse, harmonie de la fraicheur printanière. Robe dorée, mousse crémeuse, nez puissant, longueur en bouche où se succèdent les arômes des fruits du verger. THIENOT Brut Millésimé 2004 Le brut millésimé est l’interprétation unique d’une année prestigieuse, le fruit d’une élaboration lente et passionnée dédiée à des moments d’exception. Il délivre les trésors d’un superbe équilibre entre Chardonnay et Pinot noir. Il révèle une texture pleine en bouche ainsi qu’une belle vitalité accompagnant de subtils arômes compotés. Incarnation d’une maîtrise parfaite, le champagne brut millésime exprime la virtuosité de la maison Thiénot. Belle robe or pâle, le nez présente une très grande finesse avec des arômes de fruits blancs compotés et de raisin blanc. La bouche est ronde, grasse et moelleuse révélant de délicates notes d’amande douce. En apéritif, servi avec de jolis toasts de foie gras, des verrines d’avocat et de crevettes ainsi que des tapas. En dessert, il s’associera tout particulièrement avec une salade de fruits. THIENOT BRUT Rosé Belle robe rose évoquant un parfum délicat de framboises. Un vin tout en finesse avec un nez aux notes acidulées de griotte et cassis. En bouche, il offre la légèreté d’une caresse. Équilibre savant entre la subtilité et le corps, le champagne Brut Rosé est un hommage à la sensualité. THIENOT Brut Cuvée Alain Thiénot 1999 Cette Cuvée n’est élaborée qu’à l’occasion de grands millésimes. Issue d’un savant assemblage de chardonnay et de pinot noir, elle signe un vin de grande maturité. Le nez présente des arômes de brioche beurrée avec, à l’aération, des notes d’agrumes et de pamplemousse. La bouche est complexe. Elle allie à la fois finesse et maturité et dévoile une grande richesse aromatique. Vin de corps et d’amplitude. THIENOT Cuvée Stanislas 2004 Ce superbe assemblage de la Côte des blancs a été dédié par Alain Thiénot à son fils Stanislas. Issu exclusivement de chardonnay, de la côte des blancs, ce Blanc de blancs offre une somptueuse robe d’un jaune d’or lumineux. Le nez présente des arômes de froment, de tabac séché et de fruits compotes. En bouche, la fraîcheur du chardonnay se manifeste par des saveurs gourmandes de miel et d’abricots secs. La cuvée Stanislas est l’alliance de la subtilité et de l’élégance. Robe or clair, Nez de fruits blancs au sirop, élégant et subtil. L’attaque en bouche est ronde, mure, grasse avec des notes de fruits blancs. Très grande longueur en bouche. En apéritif au saumon fumé ou bien à servir sur de petites langoustines ou homards. Idéal avec des sushis. La Parcellaire THIENOT BRUT 2001 La Vigne Aux Gamins Issue du ce?page chardonnay d’une vieille vigne d’Avize 100 % grand cru, La Vigne aux Gamins est une cuve?e toute particulie?re, charge?e d’amour et de saveurs. La robe est tre?s claire presque limpide. Les bulles sont fines. Le nez e?volue tout en finesse avec une pointe mine?rale, des aro?mes de fruits et de fleurs blanches et une belle longueur qui signe un grand terroir. La Vigne aux Gamins s’est de?pouille?e de toute fioriture pour offrir un champagne d’une purete? exceptionnelle.

   

CHAMPAGNE THIÉNOT


Parc d'Activités Rue Joseph Cugnot
51500 Taissy
Téléphone : 03 26 77 50 10
Télécopie : 03 26 77 50 19
Email : infos@thienot.com




> Le palmares des vins

CLASSEMENT LANGUEDOC ET ROUSSILLON
e_languedoc_roussillon.jpg
IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
FONTSAINTE
GRAND CAUMONT
MARTINOLLE-GASPARETS
GRAND MOULIN
VILLEMAGNE (bl)
PRIEURÉ-BORDE-ROUGE
SAINT-MICHEL Les CLAUSES
MATTES-SABRAN
PRIEURÉ de BUBAS
VIGN. CAMPLONG
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
FABAS (bl)
BERTRAND-BERGÉ
BARROUBIO
HERBE SAINTE
PÉPUSQUE
PIQUE PERLOUP (bl)
AGEL
CLARMON
CLOS CENTEILLES
ENTRETAN
VIEILLE (PSL)
GRAND GUILHEM
LA GRAVE (bl)
MILLE VIGNES
PECH-D'ANDRÉ (bl)
PETIT CAUSSE
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI
PEYREGRANDES (F)
SAINT-MARTIN-CHAMPS
ANGLÈS
FAMILONGUE
GUIZARD
KARANTES
REYNARDIÈRE (F)
CAVE ROQUEBRUN
AURELLES
MAS CHAMPART
CLOTTE FONTANE
CROIX CHAPTAL
S. DELAFONT
ESTABEL CABRIÈRES
HAUT-BLANVILLE
MADURA
LÉGENDES
PRADELS-QUARTIRONI
BOUSQUETTE
MAS de CYNANQUE
L'ESCATTES
GRANDES COSTES
SAUVAIRE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)
BOURDIC
CASA BLANCA
MINGRAUT
Philippe NUSSWITZ
COSTEPLANE
ESPERET
MAS ROUS
NATURA
NIDOLÈRES
RENCONTRE (Muscat)
SAINT-FIRMIN
LOUS GREZES
(MAS DES QUERNES)
MILLE VIGNES
MODAT
PIÉTRI-GÉRAUD
SERRES (Malepère)
Vign.SOMMIÉROIS



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
LONGUEROCHE
MANSENOBLE
(NOUAILLE)
SAINTE-MARIE-DES-CROZES
VIEUX-MOULIN
MONTREDON
LES NOYERS
(BEAUREGARD-MIROUZE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
CABEZAC*
J.Ph CHARPENTIER
MONTEL
MOURVIELS (Cabardès)
LAURIERS (PP)
(MARIA FITA)
PR.GRAVETTE (PSL)
DEUX TERRES
MAILLOLS
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
FONTAINE-MARCOUSSE*
PRIEURÉ SAINT-JEAN DE BÉBIAN*
CANET-VALETTE
(La LIQUIÈRE)
PECH-MÉNEL
AMANTS de la VIGNERONNE
MAS CAPITELLES (F)*
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
ANTECH*
COTEAUX CÉVENOLS*
CROIX BELLE (bl)
MONTROSE*
RIVES-BLANQUES
(ST-GENIES-MENESTROL*)
AGARRUS*
L'ESPARROU (bl)
(L'OU)
MAIRAN
AGLY*
AQUEDUC
(DONA BAISSA)
TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
CAPITOUL (bl)*
(VAUGELAS*)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
CAVE PEYRIAC
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MALAUTIÉ
(LA VERNÈDE)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(ASTRUC)
(BELLES EAUX)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements


> Nos coups de cœur de la semaine

Château Le SIRON


Exploitation familiale, les 2e et 3e générations scellent aujourd'hui leur passion du vin pour travailler autour de ce domaine de 57 ha sur sol graveleux et argilo-calcaire (50% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon et une infime partie en Cabernet franc). Excellent Bordeaux Supérieur Quercus 2009, qui développe des arômes de groseille et de fraise des bois bien mûre, harmonieux, un vin qui allie rondeur et charpente. Le 2008, très réussi, mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de violette et de cassis. Le Bordeaux rouge Château Le Siron 2008, médaille de Bronze au concours des vins d'Aquitaine, unit une bonne base tannique à une finesse persistante, aux notes où dominent les épices et l'humus. Joli Bordeaux blanc sec, marqué par son Sauvignon, avec ces saveurs de petits fruits frais, tout en nuances, alliant souplesse et vivacité, séduisant comme le rosé, aux notes de cerise mûre, de bouche ample.

Annie Ginelli
2, Le Siron
33490 Saint-Martin-de-Sescas
Téléphone :05 56 76 44 79
Télécopie :05 56 76 43 10
Email : contact@chateausiron.com
Site personnel : www.chateausiron.com

THIERCELIN


Fondé en 1893 par Louis Thiercelin, ce domaine compte actuellement 17 ha. Fiers de leur statut de récoltant manipulant basé sur le respect des méthodes anciennes, c'est aujourd'hui, les quatrième et cinquième générations qui exploitent ce vignoble familial. Les deux sœurs, Anne-Sophie et Bérangère Thiercelin, tendent à apporter de la nouveauté et de la féminité au sein de leur maison. Elles y parviennent avec cet excellent Champagne brut rosé, de belle robe, un vin parfumé (rose, mûre), bien dosé, séducteur, fruité au nez comme en bouche, très rond et persistant, qui associe fraîcheur et charpente. Le brut Carte d'Or, Pinot Meunier majoritaire avec 30% de Chardonnay, de belle couleur, très bien dosé, généreux et charmeur, ample et vif, qui allie distinction et fermeté, de bouche franche bien marquée par son cépage Meunier, d'une jolie longueur au palais, de mousse abondante, bien classique comme on les aime. Le brut Carte Noire Millésimé 2002, 50% Chardonnay, 20% Pinot Meunier, 30% Pinot noir, allie charpente et nervosité à la fois, sa fraîcheur met en avant le fruit, d'une belle persistance aromatique, une cuvée distinguée et harmonieuse, tout en bouche.

Famille Thiercelin
50-54, rue du 11 Novembre
51530 Moussy
Téléphone :03 26 55 02 46 et 06 71 72 97 97
Télécopie :03 26 51 57 18
Email : contact@champagne-thiercelin.fr
Site personnel : www.champagne-thiercelin.fr

Domaine de la CHAISE


Domaine de 57 ha situé sur les coteaux surplombant le Cher. Très séduisant Touraine Sauvignon 2010, médaille d'Argent au concours mondial des Sauvignons, au nez fleuri, de robe pâle, brillante et limpide, qui associe la fraîcheur à l'élégance, d'une jolie complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron. Excellent Touraine Tradition 2010, aux senteurs de mûre et de sous-bois, qui associe rondeur et structure, parfait sur les rillons. Le Touraine Gamay est charmeur, de couleur soutenue, au nez de cassis et de sous-bois, aux tanins mûrs, au bouquet développé avec des nuances épicées, de très bonne bouche comme le Touraine rosé 2010, prix des Vinalies, particulièrement réussi, de robe très brillante, aux senteurs de pêche et de lis, de bouche fraîche, ample et fine, avec une jolie finale légèrement poivrée.

Christophe Davault
37, rue de la Liberté
41400 Saint-Georges-sur-Cher
Téléphone :02 54 71 53 08
Télécopie :02 54 71 53 08
Email : domainedelachaise@orange.fr
Site personnel : www.domaine-de-la-chaise-41.com

CRU LAMOUROUX


Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2005, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant 1 année en vieux fûts de chêne, un vin superbe, aux notes de rose et de petits fruits confits, un vin d’un très bel équilibre, riche et fin à la fois, savoureux, dense et bien velouté, dominé en bouche par des nuances de brioche, de grande évolution. On se fait tout autant plaisir avec ce Jurançon moelleux 2006, (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), un vin suave, très parfumé, de bouche flatteuse et persistante, tout en bouquet, mêlant puissance et distinction vraiment remarquable. Superbe Jurançon cuvée Nathalie 2004, pur Petit Manseng, à la bouche fondue, un vin ample, aux notes discrètes de citron et de fleurs blanches, tout en bouche, tout en finesse, de jolie robe dorée, dominé par des effluves de petits fruits confits et de noisette en finale, de garde. Le 2003, d’une belle persistance et complexité aromatique au palais, subtil au nez comme en bouche, est un vin de jolie robe brillante, très séduisant avec ces nuances d’acacia, de fruits confits et de fleurs blanches. Le Jurançon Tradition sec est une réussite, de jolie teinte soutenue, très frais, avec des notes de fruits blancs et d’amande, à ouvrir sur une langouste grillée.

Famille Ziemek-Chigé
La Chapelle-de-Rousse
64110 Jurançon
Téléphone :05 59 21 74 41
Télécopie :05 59 21 74 41
Email : crulamouroux@vinsdusiecle.com
Site : crulamouroux
Site personnel : www.crulamouroux.com


> Nos dégustations de la semaine

Château MONT-REDON


Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Je tutoie mon ami Jean Abeille depuis près de 30 ans. Ici, il a créé une belle réussite familiale de cousins, qui ont su avec intelligence, enthousiasme et professionnalisme perpétuer et développer l'héritage transmis. Pierre Fabre, fils de Didier Fabre est en charge de la Cave, Yann Abeille, fils de Jean Abeille, est responsable des vignobles et enfin, c'est l'arrivée de Jérôme Abeille, deuxième fils de Jean, qui se destine après ses études d'ingénieur, à la partie commerciale, dans le but de succéder un jour à son père. Beaucoup d'investissements ont été réalisés grâce au dynamisme de Jean Abeille et de son cousin, Didier Fabre, afin d'optimiser la qualité et préparer l'avenir du domaine. Agrandissement de la cuverie de rouge avec l'implantation de huit cuves à pigeage supplémentaires, augmentation de la superficie de la cuverie de vinification des blancs... toujours dans la même démarche écologique, des matériaux adéquats ont été intégrés pour la construction de ces nouveaux bâtiments. "À Mont-Redon, me dit Jean Abeille, nous essayons de maintenir une gestion familiale raisonnée et nous avons eu la chance de pouvoir réaliser au bon moment les investissements nécessaires au développement de notre entreprise. Nous n'avons pas hésité à investir dans une technologie de pointe : - d'une part, une table à tri optique de la vendange par caméra. Après deux ans d'expérimentation dans nos caves cela s'est révélé un outil important au service de la qualité. - d'autre part, un équipement de froid très important ce qui nous permet aujourd'hui de refroidir la récolte, non seulement pour les Vins blancs, mais aussi pour les rouges, cela s'est avéré particulièrement efficace et indispensable pour le millésime 2011 où nous avons vendangé par des chaleurs torrides jusqu'à 36 degrés ! Nous avons pu ainsi vinifier en toute sérénité en effectuant deux à trois jours de pré-fermentations à froid. Nous avons commencé par les cuves à pigeage, ce qui a permis une bonne extraction des anthocyanes (couleur) et des tanins tout en nous protégeant de l'oxydation et en développant le potentiel aromatique. Après trois années de petits rendements dus à la grêle, en 2011, nous retrouvons une récolte quasi normale en volume. 2011 se singularise par un climat irrégulier, un printemps très précoce et très chaud, des variations de températures en juillet... mais heureusement, après le 15 août, il a fait très chaud et nous avons vendangé sous un soleil brûlant. Il a fallu s'adapter à ces maturités capricieuses... c'est là où tout notre savoir-faire de vigneron et la qualité de nos terroirs ont joué ! Nous avons des chais parfaitement équipés et avons appliqué les bons gestes, au bon moment. C'est ce qui explique notre belle réussite de ce millésime 2011, aussi bien en Châteauneuf-du-Pape, qu'en Lirac et Provence. Le 2011 est un vin parfaitement équilibré (cela ne sera pas le cas partout...), d'une belle couleur, aux tanins souples et structurés, semblables aux 2009 et 2008. Je le compare au 2000 qui était un beau millésime qui a très bien évolué. C'est un millésime avec moins de concentration que les 2010 et 2009 mais davantage que le 2008. Nous avons connu quelques irrégularités de maturité pour le Grenache, par contre les Syrah, Mourvèdre, et les cépages blancs étaient splendides, et c'est unanime dans toute la région. Ce millésime 2011 est une année de "professionnel", tout le monde s'accorde à le dire et, si on veut faire des comparaisons, nous le rapprocherions du 2010." Nous avons 3 types de terroirs sur nos 100 ha, m'explique Jean Abeille. D'abord, nous avons la chance d'avoir 60 % de nos vignes sur le plateau le plus haut de l'appellation à l'entrée de Châteauneuf-du-Pape sur un terroir de type diluvium alpin, un sol fabuleux couvert sur 2 m d'épaisseur de ces très gros galets roulés notoires de Châteauneuf-du-Pape. Sous cette couche très caillouteuse se trouve un banc d'argile rouge où les racines des vignes vont puiser leur besoin hydrique, ce qui protège ces terroirs d'une trop grande sécheresse. Ce type de terroir, spécifique et unique, très bien adapté au cépage Grenache, apporte structure, richesse et puissance aux Vins. Avec le deuxième type de terroir, les sables, nous sommes situés sur le passage de l'ancien lit du Rhône, maintenant le fleuve passe trois kilomètres en contrebas. Lorsqu'il y a eu ces mouvements de sol, les eaux ont entraîné les éléments les plus fins, dont ces fameux sables qui sont de part et d'autre de ces terrasses et qui donnent leur nom au type de terroir. Ces sables avec seulement quelques galets roulés conviennent parfaitement aux cépages qui s'y épanouissent (Syrah, Cinsault et Mourvèdre), ce type de terroir apporte au vin un côté très fruité (cassis, mûre, framboise). Le dernier type de sol, qui est le massif urgonien, est une formation rocheuse sans argile, une roche dure et fissurée qui a éclaté pendant les millénaires sous les effets des intempéries et qui donne des cailloux plats. Nous possédons 20 ha de ces sols très calcaires peu profonds (60 cm à 1,20 m), dans lesquels sont complantés tous nos blancs qui puisent dans ce type de terroir des expressions aromatiques très développées d'agrumes, de pamplemousse, d'ananas, de pêche, de poire." Excitez donc vos papilles avec ce Châteauneuf-du-Pape 2010, issu majoritairement du Grenache (60%), des Syrah (30%) et Mourvèdre (8%, le reste en Counoise, Muscardin, Vaccarèse et Cinsault), un vin complet et puissant, avec des nuances de cerise confite, alliant structure et élégance, aux tanins très structurés, épicé et charnu comme il se doit. Le 2009 associe concentration aromatique, finesse des tanins et puissance, avec des arômes de fruits mûrs, de bouche puissante, de garde, bien sûr. Le 2008 est tout en élégance, au nez complexe avec des notes de fleurs et de prune, racé, corsé mais souple, d'une finale bien harmonieuse, aux arômes de fruits rouges cuits et d'épices, d'une belle ampleur. Remarquable Châteauneuf-du-Pape blanc 2011, aux arômes de fruits et de fleurs, avec des notes subtiles de miel, d'une grande persistance aromatique, associant charme et puissance, de belle évolution. Savoureux 2010, au nez puissant et fruité (pamplemousse, amande, pomme), ample et gras, très bien vinifié, de bouche persistante avec une finale fondue, parfumée et très savoureuse. Beau Lirac Mont-Redon CDR blanc 2011, de belle teinte, un vin ample et bien harmonieux, qui sent les noisettes et la pêche blanche. Le Lirac rouge 2010, au nez de fruits rouges et d'humus, riche, bien charnu, est tout en bouche comme le Lirac Mont-Redon rosé 2011, un vin à la fois tendre et nerveux, très agréable sur des plats exotiques. Il y a encore le CDR Rouge 2011, de bouche charnue, coloré, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus, le CDR rosé 2011, franc et gourmand, et le CDR Viognier 2011, où l'on retrouve l'acacia, tout en finesse, d'une belle persistance en bouche. Voir aussi le Côtes-de-Provence Château Riotor. Exceptionnel rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.
Jean Abeille et Didier Fabre

Château DOYAC


"Ma philosophie, me raconte le sympathique et passionné Max de Pourtalès, est ne pas faire de vins trop boisés comme le monde entier sait le faire... mais, au contraire, d'obtenir des vins fins et élégants. Cela n'empêche pas d'avoir de la matière, mais il faut respecter l'équilibre et la fraîcheur, enfin tout ce qui caractérise les grands vins de Bordeaux... À l'origine, je travaillais sur les marchés financiers en Allemagne, puis en France dans une banque privée, nous raconte Max de Pourtalès. Ma femme pensait épouser un banquier et trois mois après notre mariage, nous sommes venus vivre dans le bordelais. La banque allemande pour laquelle je travaillais fermait son agence à Paris, le mari de ma mère m'a proposé de venir travailler avec lui à Bordeaux. Dans la famille, nous avons toujours eu des caves et de belles bouteilles, je suis un vrai passionné, et n'ai pas hésité à 30 ans de quitter Paris pour apprendre le métier du vin et vivre à la campagne. J'ai donc fait mes premières armes au Château de Malleret où j'ai appris le métier, repris des études de viticulture pour parfaire ma formation. Nous avons acheté la propriété en 1992 car Château Doyac avait un très joli terroir argilo-calcaire, et c'est ce qui m'a plu d'emblée. Le vignoble compte 34 ha plantés (80% Merlot et 20% Cabernet-Sauvignon). Sur ce type de sol, le Merlot convient très bien. J'adore les vins de la Rive droite donc j'ai plutôt envie de faire un vin chaleureux plutôt qu'un Médoc trop fermé. Cela correspond à mon goût ! Notre terroir s'exprime de mieux en mieux chaque année. Depuis que nous avons repris en 1998, nous avons dû replanter en plus grande densité à l'hectare et nous choisissons les meilleurs porte-greffes. L'âge moyen du vignoble est de 18 ans et chaque année nous améliorons la qualité des vins grâce à cela. Je privilégie le fruit, la fraîcheur, un vin facile à boire assez jeune sans avoir à attendre 10 ans avant de l'apprécier. Nous avons entrepris de rénover les vignes et les bâtiments en construisant des chais parfaitement adaptés et suffisaient spacieux pour travailler dans les meilleures conditions. Nous avons des cuves inox thermorégulées, vinifions avec les conseils d'Éric Boissenot, un super oenologue, avec qui je partage la même compréhension du vin. Nous menons le vignoble en lutte raisonnée avec des engrais bio. Mon épouse Astrid travaille avec moi. Elle faisait du théâtre à New-York, adore vivre à la campagne, et nous ne sommes qu'à une heure de Bordeaux et tout près de la mer. Pour la qualité de vie et m'adonner à mes autres passions, le surf et le polo, c'est parfait. Nous poursuivons toujours notre politique d'amélioration de la qualité sur nos 30 ha. Nous avons construit un nouveau chai de 400 m2 qui accueille 360 barriques, opérationnel pour accueillir le 2011. Nous renouvelons les barriques tous les 3 ans afin d'avoir 75% du vin élevé en barriques et peut-être arriver à 100% de bois neuf en fonction des millésimes. Nous sélectionnons des barriques en chêne français avec des tonneliers attitrés, privilégions la chauffe moyenne car je n'aime pas trop les arômes torréfiés et toastés dans les vins, cela les dénature, j'essaye de préserver le fruit, le bois ne doit être qu'un agent révélateur d'arômes. Avec Éric Boissenot, nous sommes sur la même longueur d'onde, oeuvrons de concert, pour la qualité. Nous sommes très attachés à tout ce qui caractérise les vins de Bordeaux par rapport au monde entier. Mon terroir donne une typicité que l'on ne retrouve que dans le Médoc et c'est ce qui en fait le charme : ces sols calcaires et un encépagement bien adapté, 70% Merlot et 30% Cabernets, donnent des vins très concentrés et assez souples, très charmeurs, aux arômes de fruits persistants. Le 2010 est sans doute le millésime que j'ai le mieux réussi depuis le début de mon installation. Aussi bien en concentration, qu'en structure, en fraîcheur et en finesse. Il a bénéficié d'un élevage de 30% en barriques neuves, présente une couleur très foncée, encore plus soutenue que le 2009. La trame des tanins est très serrée. Nous avons battu des records d'IPT (indices de polyphénols totaux), de 85 pour des Merlots, ce qui est rare. La très belle vendange était homogène aussi bien pour le Merlot que le Cabernet-Sauvignon. Nous avons commencé les vendanges le 5 octobre pour les terminer le 20. Les rendements étaient plus faibles qu'en 2009. Les deux millésimes étant assez similaires, ce qui les différencie, c'est une plus grande acidité dans le 2010. . Les rendements sont un peu plus faibles, les baies étaient petites donc nous avons obtenu un rapport peau-jus très faible. Nous avons récolté de tous petits raisins avec des peaux épaisses, nous n'avons fait aucune saignée en cuves, c'était parfait. Beaucoup de matière donne un vin volumineux en bouche, de très belle garde. Le 2010 est vraiment un vin extraordinaire, et le 2011, est dans la même lignée, ce qui est très encourageant. Le 2011 sera l'année du Cabernet-Sauvignon, les raisins étaient magnifiques et vont apporter de la structure au vin. Il a une belle couleur, et se rapproche du 2010, mais avec un degré d'alcool moins important. En 2010, nous étions à 14,5°, en 2011 nous obtenons 13,5°, ce qui est plus équilibré et classique pour un vin du Médoc. Le 2011 va être un millésime idéal en restauration, agréable à déguster dans sa jeunesse, avant le 2010. Pour moi, l'élevage représente 50% de la réussite du vin. Nous prenons les meilleures cuves pour élaborer Château de Doyac élevé 12 mois en barriques." Vous ne résisterez donc pas bien longtemps devant ce Haut-Médoc 2010, élevé en barriques durant 12 mois (dont 25 % de bois neuf), un vin où s'entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, aux tanins savoureux, un vin riche et solide, tout en bouche, typé, charpenté et harmonieux, vraiment prometteur. Remarquable 2009, associant couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, un vin aux tanins présents, de bouche ample avec cette saveur d'épices persistante. "Le 2009, poursuit Max de Pourtalès, doit sa qualité au bel été et à un mois de septembre exceptionnel. Grâce à l'état sanitaire parfait des raisins, nous avons pu attendre la maturité et vendanger tard. Les tanins sont beaucoup plus fondus que le 2008, et malgré le degré d'alcool un peu élevé, on est séduit pas une belle fraîcheur. Les 70% de Merlot, dans l'assemblage, donnent du fruité au vin, où l'on retrouve des arômes de fruits rouges, c'est d'ailleurs la particularité de notre sol très calcaire. Notre terroir confère au vin ces arômes délicieux de fruits rouges. Malgré le degré d'alcool élevé, l'équilibre est parfait avec une belle longueur en bouche." Excellent 2008, classique de ce millésime typiquement médocain, de couleur intense, aux senteurs épicées, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ses connotations de pruneau, aux tanins fermes, très bien élevé. Le 2007 est une réussite, aux notes de mûre et de cuir, riche et complet, aux tanins harmonieux, un vin puissant, de très bonne garde. Savoureux 2006, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux nuances de prune et de truffe, avec des tanins denses qui commencent à se fondre, de garde. Remarquable 2005, de couleur pourpre soutenu, d'une belle complexité d'arômes (cannelle, fraise des bois, épices...), un vin intense, aux tanins fermes. Le 2004, corsé et fort en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, légèrement épicé, est tout en bouche, de très bonne garde. Le 2003 allie puissance et souplesse, riche et fin, bien structuré, complet et très parfumé, de bouche harmonieuse et persistante. Remarquable rapport qualité-prix. Pas la moindre hésitation.
Earl Max de Pourtalès

Domaine GONDARD-PERRIN


Depuis 1981, ces vignerons sympathiques vinifient les raisins de 9 ha de vignes sur 11 que compte leur exploitation, située entre Mâcon et Tournus, exposée sud, sud-est sur sol argilo-calcaire. Culture en lutte raisonnée. Excellent Viré-Clessé Clos de Chapotin 2009, élevage sur lies fines 18 mois en fûts de chêne (de 3 à 7 vins), bâtonnage des fûts, levures indigènes, précipitations tartriques naturelles, avec ces arômes de pêche et de tilleul, de bouche harmonieuse et subtile, vraiment séduisant (11,40 €). Le Viré-Clessé blanc 2010, pur Chardonnay, évidemment, élevage sur lies fines en cuves Inox thermo-régulée, floral, de bouche ronde et persistante, est un vin vif et fruité, harmonieux, marqué par ces notes d'agrumes et de fleurs fraîches (8,40 €, ce n'est pas bien cher). Goûtez le Viré-Clessé Vieilles vignes 2010, issu de vieilles vignes de Chardonnay d'environ 80 ans, élevé en cuves Inox thermo-régulées durant 12 mois sur lies fines, dominée par des nuances d'agrumes et de fruits secs, de belle structure (9,40 €), et le Viré-Clessé cuvée Ancestrale 2009 (9,90 €). Pas besoin d'hésiter bien longtemps.
Mylène et Pierre Gondard

> Les précédentes éditions

Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012
Edition du 19/06/2012
Edition du 12/06/2012
Edition du 05/06/2012
Edition du 29/05/2012
Edition du 22/05/2012
Edition du 15/05/2012
Edition du 08/05/2012
Edition du 01/05/2012
Edition du 24/04/2012
Edition du 17/04/2012
Edition du 10/04/2012
Edition du 03/04/2012
Edition du 27/03/2012
Edition du 20/03/2012
Edition du 13/03/2012
Edition du 06/03/2012
Edition du 28/02/2012
Edition du 21/02/2012
Edition du 14/02/2012
Edition du 07/02/2012
Edition du 31/01/2012
Edition du 24/01/2012
Edition du 17/01/2012
Edition du 10/01/2012
Edition du 03/01/2012
Edition du 27/12/2011
Edition du 20/12/2011
Edition du 13/12/2011
Edition du 06/12/2011
Edition du 29/11/2011
Edition du 22/11/2011
Edition du 15/11/2011
Edition du 08/11/2011
Edition du 01/11/2011
Edition du 25/10/2011
Edition du 18/10/2011
Edition du 11/10/2011
Edition du 04/10/2011
Edition du 27/09/2011
Edition du 20/09/2011
Edition du 13/09/2011
Edition du 06/09/2011
Edition du 30/08/2011
Edition du 23/08/2011
Edition du 16/08/2011
Edition du 09/08/2011
Edition du 02/08/2011
Edition du 26/07/2011
Edition du 19/07/2011

 

Millésimes © Société des Millésimes SA. Reproduction interdite - Mentions légales