Vins Et Millesimes

Edition du 13/11/2018
 

Château La Tour du Pin Figeac et Château Le Caillou

Sommet

Château LA TOUR DU PIN FIGEAC

La famille Giraud élève ces deux grands vins racés, typés, où l’élégance prédomine. Une histoire de passion et de talent.


“Nos 18 hectares de vignes ont une moyenne d’âge de 30 à 40 ans, explique André Giraud. L’encépagement est de 80% Merlot et 20% de Cabernet franc sur les deux propriétés. Je m’apprête à planter 1 hectare de Cabernet-Sauvignon. Nos deux propriétés, Château Le Caillou à Pomerol et Château La Tour du Pin Figeac à Saint–Emilion, se touchent presque. Ce que je recherche surtout dans mes vins, c’est l’équilibre entre le fruit, l’expression parfaite du Merlot et un léger boisé. L’élevage en barriques dure un an, dont 1/3 de fûts neufs, 1/3 de barriques d’un vin et le dernier tiers de 2 vins, ainsi, le boisé n’est pas trop prédominant. Nos vins se caractérisent par la rondeur, le fruité, et la souplesse. J’aime les vins en finesse, très soyeux, bien équilibrés entre barrique et fruit. Je n’aime pas les vins trop tanniques. Nous sommes une exploitation familiale depuis plus d’un siècle. Mon épouse Sylvie m’assiste pour l’administratif et la commercialisation. Celle-ci s’effectue par un importateur en Belgique qui nous prend 1/3 de la récolte, sur la place de Bordeaux, par le biais de représentants à Paris, en Alsace… et par nous-même, par la vente directe à la propriété. Mon fils Stéphane nous a rejoints pour travailler sur la propriété il y a une dizaine d’années; il s’occupe des chais et de la vigne. Son frère Laurent développe le marketing et l’oenotourisme. Château la Tour du Pin Figeac est idéalement situé sur la route allant de Saint-Émilion à Pomerol. Étant voisins de Cheval Blanc, nous sommes donc à un emplacement particulièrement stratégique”. Château Le Caillou Pomerol - Le 2015 est particulièrement séducteur, au nez de cannelle, de cuir et de petits fruits rouges macérés, riche, d'une longue finale, ample et savoureux en bouche, de garde.  - Le 2014, de couleur intense, de bouche étoffée, aux notes de mûre, d’humus et de cuir, tout en nuances d'arômes, tout en couleur, ferme, c’est un vin opulent, qui associe charpente et distinction, et poursuit son évolution. Château La Tour du Pin Figeac Grand Cru Classé Saint-Emilion - Le 2015, classique des belles réussites de l’appellation dans ce grand millésime, de robe grenat intense, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, est velouté, de très bonne bouche, où l’on retrouve l’humus et le pruneau, dense et séduisant.  - Le 2014 est riche en arômes, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de fruits rouges macérés, persistant en bouche, un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs. 

   

Château La Tour du Pin Figeac et Château Le Caillou

Famille Giraud
4, Cheval Blanc Ouest
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 51 06 10

Email : giraud.belivier@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VALLEE DU RHONE
e_vallee-du-rhone.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
BEAUCHENE (Bl)
André MATHIEU (BI)
ABBE DINE
COMTE DE LAUZE
GRAND TINEL
L'HARMAS
SABON ROCHEVILLE
SAJE (Bl)
SOLITUDE
La MEREUILLE
MOURIESSE VINUM
SERGUIER (Bl)
TOUR SAINT-MICHEL
Clos SAINT-MICHEL
PEGAU
CLOS SAINT-PIERRE
JULIETTE AVRIL
PIGNAN
MAS SAINT LOUIS
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

CAYRON (Gigondas)
ARNOUX (Va)
CHAMP-LONG (Ve)
GARRIGUE (VA)
Pierre AMADIEU (Gigondas)
PUY MARQUIS (VE)
TARA (Ve)
CAMARETTE (Ve)
ENCHANTEURS (Ve)
MOULIN (Vi)
SOLENCE
ROUBINE (Gigondas)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
DELAS
ROSIERS (CR)
DUCLAUX (CR)
MORDORÉE (Tavel)
MOURGUES du GRÈS (Cn)
TROIS COLOMBES LES RAMEAUX (Cn)
LEVET (CR)
CARABINIERS (Lirac)
BEAUBOIS (Cn)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
CANORGUE (Lu)
Gilles FLACHER (SJ)
FONTVERT (Lu)
Jacques FAURE (Die)
BIZARD (GA)
FONTENILLE (Lu)
(LA VERRERIE (Lu))
POULET (Die)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

ALARY (BI)
REDORTIER
AMAUVE
BEAUVALCINTE
GAYÈRE
MAGALANNE
MOULIN POURPRÉ
SAINT-ESTÈVE
CHAPELLE
CHATEAU VIEUX
CLAVEL
COYEUX
ROLIÈRE
TÊTE NOIRE
LAURIBERT
VALERIANE
BOIS SAINT-JEAN
CROIX BLANCHE
SALADIN
GRANGE SAINT-ANDRÉ
LA VRILLE ET LE PAPILLON
SAINT-SAUVEUR



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
BOIS DE BOURSAN
CHARBONNIERE
GRAVEIRETTE*
LES 3 CELLIER
GRADASSI
(NALYS)
MASQUIN
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

CLOS des CAZAUX (Va)
FOURMONE (Va)*
BOIS DES MEGES (Gigondas)
CROIX DES PINS (Gigondas)
FONTAVIN*
NOTRE DAME DES PALLIÈRES (Gigondas)
PESQUIÉ (Ve)
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
Alain JAUME (Lirac)*
JABOULET (Ermitage)
VALCOMBE (Cn)
4 VENTS (Cr-H)
BRUYERES (Cr-H)
JONCIER (Lirac)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
(PUY DES ARTS (Lu))
GUY FARGE (SJ)
MONTINE (GA)*
PEYRE (Lu)*
PICHON (CO)
ROYERE (Lu)
COTES-DU-RHONE
DIVERS

AURE
BEAU MISTRAL
BERNARDINS*
COLLINES*
SOUMADE (Rasteau)*
GRAND NICOLET
TUILES BLEUES*
Cave COLOMBES DE VIGNES

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHATEAUNEUF-DU-PAPE
BRUSQUIÈRE*
GIGONDAS
VACQUEYRAS
VENTOUX

(SAINT-VINCENT (Vi))
TERRA VENTOUX
ERMITAGE
CÔTE-RÔTIE
LIRAC/TAVEL
COST.NÎMES
CHIRAT (CR)
SAINT-JOSEPH
CORNAS/CONDRIEU
LUBERON
(AURETO (Lu))
(Baron d'ESCALIN (GA))
COTES-DU-RHONE
DIVERS

FONTSEGUGNE*
L'EMBISQUE

> Nos coups de cœur de la semaine

Château MIRE-L'ÉTANG


Au sommet. Le Château Mire l’Etang est situé sur la bordure maritime et orientale du massif de la Clape, face au soleil levant, nous précise Bernard Chamayrac. Son vignoble très ancien implanté au milieu d’une garrigue envahissante, s’étale en terrasses surplombant la Méditerranée. Son terroir unique, issu de sols arides et caillouteux, est fortement impacté par la sècheresse mais il doit son originalité à la mer toute proche, qui grâce à ses effluves marines rééquilibre ce climat exigeant. En 2015, première récolte de la nouvelle appellation La Clape. Le comité national de l’INAO a validé définitivement cette appellation, pour les vins rouges et blancs, reconnaissance du travail des vignerons et d’un terroir très exceptionnel. Durant les quatre semaines de récolte au Château Mire-L’Etang, nous dit Bernard Chamayrac, nous avons été comblés par une météo idéale qui a donné des maturités précoces et, avec la mise en service de l'échangeur à vendange, nous avons pu obtenir des jus de raisins d'une grande pureté et des vins à l'aromatique puissant, d'où la qualité parfaite du millésime 2017; seul point négatif, une faible quantité. Il n'en demeure pas moins que la trilogie 2015, 2016 et 2017 vient de délivrer son troisième millésime d'exception sur les pentes Mire-L’Etang. Les vins que nous commençons à vendre, en 2018 : le rouge La Clape Réserve du Château 2015, le rouge La Clape cuvée des Ducs de Fleury 2016, le rouge La Clape Tradition 2016, le blanc La Clape Aimée de Coigny 2017, le rosé Languedoc cuvée Gris 2017 et le rosé Languedoc cuvée Corail 2017. Nous poursuivons la mise en place de l'irrigation sur 6 ha de Grenache et de Cinsault qui apparait, de plus en plus, indispensable au vu de la baisse importante de récolte des deux dernières années. Superbe Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Réserve du Château 2015 (50% Syrah, 30% Mourvèdre, 20% Grenache noir, sur sol argilo-calcaire, élevage en fûts de chêne neufs durant 12 mois, cuvaison longue de 4 semaines), tout en persistance d’arômes, un vin intense, tout en bouche, épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, et des tanins très équilibrés, prometteur. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge Tradition 2016, d’une robe rouge cerise limpide, développe un nez de griotte mais aussi des nuances de cassis et de prune, de bouche fraîche, aux tanins bien fondus, que l’on accorde très bien avec un curry de poulet. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape rouge cuvée des Ducs de Fleury 2016, 70% Syrah, 15% Mourvèdre, 15% Grenache noir, dégage des notes subtiles et intenses d’humus et de petits fruits noirs surmûris, un vin bien typé et de bouche structurée. Le Coteaux-du-Languedoc La Clape blanc cuvée Aimée de Coigny 2017, 55% Roussane, 40% Bourboulenc, 5% Grenache blanc, aux senteurs de fruits jaunes mûrs et de noix, d’une belle finale, est de bouche riche, fine et persistante, très agréable comme ce Languedoc rosé cuvée Gris, Grenache noir, Cinsault et Mourvèdre, très aromatique, à la fois ferme et friand. Quant au Languedoc rosé cuvée Corail 2017, il a un nez où s’entremêlent la griotte mûre et une touche épicée, de bouche gourmande.

Philippe et Bernard Chamayrac
Route des Vins
11560 Fleury-d'Aude
Téléphone :04 68 33 62 84
Email : mireletang@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-mire-letang.com

Château des MOINES


Une exploitation familiale depuis plusieurs générations de 20 ha. Travail traditionnel (labour, enherbement), techniques modernes viticoles (pressoir pneumatique, thermorégulation, table de tri, vibreur...), des cépages variés (72% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc et 3% Malbec). Au Château des Moines, nous précise Patrick Merle, la production a été réduite à 40%, toutefois, si la quantité n'a pas atteint ce que nous espérions, la qualité, elle, est bien présente, le millésime 2017 présente une bonne concentration d'arômes et un superbe fruité, une coloration bien prononcée et des degrés intéressants entre 12,5 et 13°. Les millésimes 2014, 2015 et 2016 sont commercialisés en 2018. Superbe Lalande-de-Pomerol Prestige 2015, élevé en fûts neufs, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et délicats, un vin grenat foncé, d’une belle intensité, épicé, ferme, qui associe distinction et richesse, avec ces senteurs de fumé et de prune en finale, à déboucher sur une poule faisanne truffée et girolles à la crème ou une côte de bœuf flambée. Le Lalande-de-Pomerol Tradition 2015, de couleur soutenue, au nez complexe de cassis, de prune et d’épices, associant rondeur et structure, un vin souple, tout en bouche, d’une belle persistance.

Jean Darnajou et Patrick Merle
Lieu-dit Musset
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :05 57 51 40 41
Email : contact@chateaudesmoines.com
Site personnel : www.chateaudesmoines.com

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Vignoble de 14 ha sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Voilà un excellent Saint-Émilion GC 2015, un vin généreux, aux nuances caractéristiques de fruits rouges mûrs (prune, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, charpenté, avec des tanins très équilibrés. Le 2014 est particulièrement savoureux, corsé, aux tanins souples, où se mêlent la griotte bien mûre, le poivre et la fraise des bois, de robe grenat soutenu, un vin dense au nez comme en bouche.  Le 2013 se goûte très bien, de bouche charnue, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, tout en charme. Beau 2012, de robe brillante, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur. Le 2011 poursuit une jolie évolution, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, élégant, avec de la matière, de couleur soutenue, de bouche chaleureuse. Le 2010 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, aux notes de cuir et de fruits confits, de belle charpente. Le 2009, corsé, est ample et flatteur, généreux, fin mais charnu, avec des senteurs de violette, groseille et d’épices que l’on retrouve au palais, charmeur.

Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr
Site personnel : www.lecellierdesgourmets.fr

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@wanadoo.fr
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château BEYNAT


Le Château fête son centenaire. Il est né en 1917 suite à l?achat de plusieurs parcelles par Léonard Nebout à Castillon.
?Les traitements sont uniquement fait avec du soufre contre l?oïdium et du cuivre (Bouillie Bordelaise) contre le mildiou, expliquent ces deux vignerons motivés et passionnés. Nous raisonnons nos passages en fonction de la pousse de la vigne et surtout de la pluviométrie. Depuis 2015, nous sommes en biodynamie. Cette pratique culturale met en scène la vie du sol, le végétal et le vin produit. Le but, relever l?identité de nos terroirs, l?harmonie.



Vous allez apprécier ce Castillon Côtes de Bordeaux 2015 Bio, vignoble de 14 ha, Merlot et Cabernet franc, élevé 18 mois en cuves, d?un joli rouge soutenu, aux notes de fraise des bois et de griotte, qui associe structure et finesse, savoureux, de bouche persistante. Très charmeur Castillon Côtes de Bordeaux Terre à Terre 2016 Bio, toujours Bio, bien sûr, un pur Merlot, élevé dans une amphore d?argile de Toscane durant 11 mois, sans soufre, étonnant par son fruit, de bouche suave, avec ces connotations subtiles de fruits rouges et de violette, très harmonieux, vraiment agréable. Le Castillon Côtes de Bordeaux cuvée Léonard 2014, élevé 12 mois en fûts, de belle robe pourpre, est un vin généreux, dense, à dominante de petits fruits noirs et de musc, qui marie une finesse tannique à une rondeur persistante. Excellent Bordeaux rosé Pink by Beynat (l?étiquette est particulièrement moderne et réussie), Merlot et Cabernet franc, de robe très limpide, au nez subtil de fraise et de rose, sec et friand, vif et parfumé en bouche, quand cet autre Bordeaux rosé Floyd by Beynat, pur Malbec, lui, de belle teinte, est finement épicé, tout en arômes, de bouche agréable. Joli Bordeaux blanc, marqué par son Sauvignon, macération pelliculaire, aux notes de pomme et de fleurs, très séduisant, parfumé et persistant, de bouche intense, tout en finale vive. Il y a encore le Saint-Emilion Terre Amoureuse 2015, médaille d?Or Concours Bio Aquitaine, issu d?un petit vignoble d?un hectare, bien marqué par les Cabernets, élevage en fûts 12 mois, est très savoureux, dense et généreux, avec des senteurs de fruits rouges mûrs, épicé en bouche, harmonieux, qu?il faut savoir attendre pour profiter de son potentiel. Le 2014 se goûte très bien, à dominante de pruneau, un vin ample en bouche grâce à des tanins soyeux, aux nuances de cerise noire et d?humus.

Alain Tourenne
3 bis, Château Beynat
33350 Saint-Magne-de-Castillon
Tél. : 05 57 40 01 14
Email : atourenne@gmail.com
http://chateaubeynat.com


Domaine de MALARTIC


Bien apprécié l'IGP Vintus Apogée rouge 2010, Merlot et Tannat, terroir de Boulbenes graveleuses, sables sur grebb, élevé 7 à 8 mois en barriques selon les millésimes, de couleur rubis, avec ces arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d'épices bien typique, à déboucher sur une omelette aux champignons, par exemple. Le Vintus tradition rouge 2011, 55% Tannat et 45% Merlot. élevage en cuves, est plus souple, bien sûr, avec une bouche joliment charnue. On se fait aussi plaisir avec le Vintus Apogée Sec blanc 2011, 66% Sauvignon, 34% Chardonnay, élevage en barriques neuves sur lies 6 mois avec bâtonnages, floral, souple et frais, un vin très aromatique (musc, pêche et aubépine), tout en bouche, d'une belle finale, à ouvrir sur une selle de veau Orloff. Les prix sages permettent d'éviter toute hésitation.

Perissé Père et Fils

32400 Sarragachies
Tél. : 05 62 69 86 28
Fax : 05 31 60 27 70
Email : malartic@aol.com
www.domainedemalartic.com


BOURDAIRE-GALLOIS


David Bourdaire est chaleureux, talentueux, passionné pour mettre en avant toute la spécificité du Pinot Meunier (qui le mérite), et poursuit une réelle politique qualitative qui porte ses fruits. Ce qui est agréable dans ses cuvées, c?est de découvrir toutes les facettes de ce Pinot Meunier, qui sait associer légèreté et rondeur, vivacité et structure, et apporte des nuances florales bien à lui.



?Dixième génération de vignerons mais seulement la troisième à produire des vins de Champagne, raconte-t-il. C?est Robert Massonnot, mon grand-père, qui élabora lui-même ses premiers Champagne en 1951 suite à la création de la coopérative de Pouillon avec 2 autres vignerons de la commune. Mes parents qui ont commencé leur activité en 1973 sur de petites surfaces (mon père a été salarié ailleurs jusqu?en 1988), ont réellement commencé leur activité viticole à temps complet dans les années 1980, en parallèle de mes grands-parents.
Suite à un BTA puis BTS Viticulture-œnologie au lycée Viticole de la Champagne à Avize, je m?installe à mon tour grâce à la reprise de vignes en location sur la commune de Villers-Franqueux et au départ à la retraite de mes grands-parents qui me cèdent quelques baux lors du transfert de leurs exploitation à mes parents. Récoltant-Coopérateur, je décide suite à la vendange 2001 de quitter la coopérative et de construire mon propre pressoir, vinifier et élaborer mes propres vins de Champagne au cœur de ce terroir renommé. Je deviens donc Récoltant-Manipulant et Vigneron Indépendant dès la vendange 2002 et regoûte au plaisir de vinifier, déguster et créer ses propres vins. L?utilisation de produits phyto-pharmaceutiques est ultra-modérée et raisonnée (pratique du sous-dosage et uniquement si nécessaire) grâce à l?utilisation de matériel pneumatique réduisant considérablement l?utilisation de produits et la consommation d?eau par hectare. Cette démarche se prolonge jusqu?à la vinification où l?utilisation de CO2 permet de réduire considérablement l?utilisation de sulfites (SO2) pour la protection des vins de l?oxydation.?

?L'année 2017 fut compliquée pour David Bourdaire : démarrage de la végétation précoce puis gel (-5 à -95%) en Avril, fin de l'été sec puis pluies en Août d'où début de pourriture provoquant un état sanitaire fragile, déclenchant des vendanges précoces, gros travail de tri mais qualité impeccable. La patte de l'homme a été primordiale pour ce millésime.

Les Champagnes à vendre en 2018 : Brut 100% Meunier non dosé, Rosé 2014 non dosé, Prestige 2012 non dosé, Blanc De Blancs 2013 non dosé, Réserve 2012 non dosé, millésime 2007 non dosé.
La conversion en Bio a été validée en 2017, et , depuis 2 ans, je pratique un apport de compost végétal sous les rangs des vignes.?

Voilà un remarquable Champagne millésime 2007, toujours très typé terroir, d?une très belle couleur, associant charme et charpente, tout en structure et parfums, au nez de petits fruits frais, une cuvée non dosée, dense et bien persistante, très fraîche et vivace au palais. Le 2006, de mousse légère et abondante, d?une belle harmonie, une cuvée aux arômes délicats de narcisse, de chèvrefeuille et de coing, avec, au palais, des nuances de fruits mûrs, de tilleul et de grillé, est vraiment très charmeur comme son millésime 2005, d?une belle longueur, très fin, de mousse intense, avec des connotations de flis, d?amande et de pain grillé, d?une très belle expression, alliant élégance et vinosité. Tout en nuances, son Brut rosé, non dosé également, est très floral, avec cette pointe de nervosité agréable, subtilement épicé, séduisant par sa finesse d?arômes, que l?on peut déboucher sur des tartelettes aux fruits de mer ou un crabe à l'Antillaise. Beau Blanc De Blancs Brut 2013, dont une partie est vinifiée en fûts, fleure le musc, la pomme reinette et l?aubépine, très séduisant au nez comme en bouche, avec des notes de noisette en finale, parfait, par exemple, sur des huitres en gelée ou un saumon cru mariné. Beau Prestige 2011, non dosé, 40% Pinot Meunier, 40% Chardonnay, 20% Pinot Noir, issu de sols riches limoneux, qui développe de délicieux arômes beurrés, de bouche vive, fine et complexe avec des saveurs d?agrumes frais, où l?on retrouve des nuances de raisin mûr et de noix, tout en saveurs. Son Tradition, 100% Pinot Meunier, est une belle réussite, une cuvée fraîche, de mousse élégante, tout en finale, un Champagne très salin qui fait saliver. Goûtez le Brut Réserve (très jolie bouteille sérigraphiée), suave, tout en subtilité, avec des connotations de fleurs et de pain grillé et cette pointe de fraîcheur au palais.

David et Véronique Bourdaire-Gallois

> Les précédentes éditions

Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017

 



AUVIGUE


Château LE DESTRIER


Xavier LORIOT


Sébastien DAVIAUX


Château Les GRAVES


Château BEAUCHENE


Château BARRÉJAT


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Château HAUT-MACÔ


Domaine François BERTHEAU


POL ROGER


P. LANCELOT-ROYER


Domaine Bel Avenir


Château CROQUE MICHOTTE


THÉVENET-DELOUVIN


Clos BELLEFOND


Jean-Pierre DICONNE


Pierre MIGNON


Château HAUT-BERGERON


BERTHELOT-PIOT


Château DESMIRAIL


Vignobles GONFRIER


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Château BOVILA


Maison MOLLEX


Château MALHERBE


Domaine du JAS D'ESCLANS


Jean Pol HAUTBOIS


Gérard TREMBLAY


Château La MOULINE


Château des MOINES


BRIXON-COQUILLARD


Château TOULOUZE


Château TROTTE VIEILLE


Domaine de La GAUTERIE



H. DARTIGALONGUE ET FILS


CHATEAU DES PEYREGRANDES


CHATEAU PONT LES MOINES


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHÂTEAU FILLON


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales